Alain Giresse aurait aimé ne pas croiser le Sénégal


Alain Giresse aurait aimé ne pas rencontrer le Sénégal

Alain Giresse, le sélectionneur de la Tunisie, a déclaré qu’il aurait aimé ne pas rencontrer le Sénégal lors de cette Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019, « en raison des liens tissés avec les dirigeants et les joueurs » sénégalais, qu’il avait eu sous ses ordres entre 2013 et 2015.

« Personnellement, je n’aurais pas aimé cette situation mais si on m’avait dit que la rencontre serait une demi-finale, il est évident que j’aurais signé tout de suite parce que nous aurons tous les deux réussi un bon parcours », a répondu le technicien français à une question relative à ce sujet, jeudi en conférence de presse.

A relire: Alain Giresse : « Les Lions ont bien grandi »

Dans cette CAN 2019, Alain Giresse, nommé à la tête des Aigles de Carthage en décembre 2018, rappelle avoir déjà joué contre le Mali (0-0) en poule, une sélection qu’il a dirigée de 2010 à 2012 puis de 2016 à 2017.

« Ça fait toujours quelque chose de retrouver des gens avec lesquels vous avez cheminé mais dans le cas d’espèce, ma situation personnelle ne compte pas, je vais diriger une équipe (la Tunisie) qui veut aller au bout de la compétition après avoir atteint les demi-finales », a dit le technicien français.

« Nous allons nous préparer et essayer de récupérer en premier », a ajouté Alain Giresse, se disant heureux de qualifier la Tunisie en demi-finale après sa large victoire 3-0 aux dépens de Madagascar.

S’agissant du match contre le Sénégal, il note que sa connaissance de plusieurs joueurs sénégalais sera « un avantage » pour leurs adversaires tunisiens.

A relire : Alain Giresse : « Mané a une très bonne intelligence de jeu. »

« Je vais pouvoir utiliser ma connaissance de ses joueurs sur le plan sportif mais aussi leur caractère (…)’’, au profit de leurs « adversaires directs », a-t-il indiqué, ajoutant que l’objectif pour lui est d’aller « jusqu’au bout » de cette CAN 2019 avec les Aigles de Tunisie.

« Il est vrai que la Tunisie n’est pas arrivée en demi-finale de CAN depuis longtemps mais à ce stade, l’objectif est d’arriver au bout », a insisté Alain Giresse, qui a signé un contrat avec la Tunisie qui court jusqu’en 2020.