Balotelli buteur pour son 1er match, mais l’OM perd encore

Balotelli

Marseille s’est incliné (1-2) au Vélodrome vendredi face à Lille, au terme d’un match brouillon achevé à dix suite à l’exclusion de Florian Thauvin. Seul éclair de la soirée olympienne, le but de Mario Balotelli pour ses 20 premières minutes avec son nouveau maillot. En revanche, pour le LOSC, solide deuxième, c’est le coup parfait.

L’OM n’a pas chassé ses vieux démons et le LOSC en a profité. Les Olympiens se sont inclinés face à Lille ce vendredi (1-2) dans un stade Vélodrome hostile. S’ils ont eu du répondant par moments, les Marseillais n’ont pas su se montrer suffisamment réalistes. Tout le contraire des joueurs de Christophe Galtier qui ont exploité les errements défensifs locaux pour l’emporter. Lille signe un troisième succès de rang en championnat et consolide sa place de dauphin du PSG. Les Phocéens sont à six point du podium.

Cinq jours après sa victoire à Caen (0-1), l’OM est retombé dans ses travers. Pourtant les Olympiens ont abordé la rencontre avec un esprit conquérant. Avec de l’impact et de l’agressivité, les Phocéens ont posé quelques problèmes aux Dogues, durant les premiers instants de la rencontre. Les joueurs de Rudi Garcia ont même cru ouvrir le score par l’intermédiaire de Nemanja Radonjić (5e). Un but finalement refusé par l’arbitre pour une position de hors-jeu de Kostas Mitroglou.

Pépé poursuit sur sa lancée, Balotelli marque déjà

Mais le sursaut d’orgueil olympien a été stoppé net par une équipe lilloise, sûre de sa force. Après avoir concédé quelques occasions (7e, 15e, 32e), les Dogues se sont remis en selle. Les Phocéens ont commencé à douter et ont commis des erreurs techniques. Il n’en fallait pas plus pour que les Nordistes sonnent la révolte. Pris à défaut dans son duel avec Mehmet Zeki Çelik, Luiz Gustavo a été l’auteur d’un vilain tacle qui a permis aux Lillois d’obtenir un penalty. Nicola Pépé ne s’est pas fait prier pour inscrire son septième penalty de la saison (45e), juste avant la pause. Le second acte sera lui marqué entre autres par de l’extra-sportif.

Alors que les Olympiens et les Lillois n’avaient repris la rencontre que depuis une dizaine de minutes, elle a été interrompue. Un moment de flottement dû à l’explosion d’un pétard, lancé à proximité des joueurs marseillais. Les joueurs des deux équipes n’ont regagné le terrain qu’après une demi-heure.

Les débats ont repris et les Olympiens se sont montrés nerveux, à l’image de Florian Thauvin, expulsé à la suite d’une intervention trop brusque à l’encontre de Youssouf Koné (69e). Les Lillois ont su profiter de cette avantage numérique et Nicolas Pépé a signé le doublé après une contre-attaque éclair. L’international Ivoirien a élevé son compteur buts à quatorze réalisations. Mais dans ce match pas comme les autres, c’est Mario Balotelli qui a fait trembler les filets une dernière fois dans les ultimes secondes de la partie. L’ancien Niçois a inscrit son premier but sous ses nouvelles couleurs. Une réalisation qui récompense une entrée en jeu convaincante (74e).