Cameroun : Les conseils d’El Hadji Diouf à Samuel Eto’o

Cameroun : Les conseils d'El Hadji Diouf à Samuel Eto'o

L’ancien attaquant camerounais Samuel Eto’o, élu président de la fédération de football de son pays, saura bien s’entourer des meilleurs cadres du Cameroun pour réussir sa mission, a assuré le Sénégalais El Hadji Diouf, Ballon d’or africain en 2001 et 2002.

‘’Je n’ai aucun souci à ce niveau, Samuel Eto’o ira chercher les ressources humaines qui vont l’aider à atteindre son objectif’’, a soutenu Diouf dans un entretien avec l’APS.

‘’Je n’ai aucun souci. S’il est bien accompagné, ça se passera bien parce qu’il a été un footballeur de très haut niveau, qui connait les exigences du haut niveau’’, a insisté l’ancien attaquant des Lions du Sénégal.

‘’C’est une personne très à l’écoute’’ de son entourage, a ajouté El Hadji Diouf en parlant de l’ancien attaquant du FC Barcelone et vainqueur de la Coupe d’Afrique des nations en 2000 et 2002, président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) depuis samedi.

La réponse salée de Eto’o à El Hadji Diouf, avec son « verre de trop »

Samuel Eto’o va s’entourer de ‘’toutes les compétences qu’il y a autour de lui’’, a soutenu El Hadji Diouf, se réjouissant d’une élection qui, à son avis, est un honneur pour le Cameroun et son football.

‘’Samuel Eto’o sait que les footballeurs ne peuvent pas, à eux seuls, développer le football, quelles que soient leur passion et leur connaissance du milieu’’ footballistique, a commenté El Hadji Diouf.

‘’Dans ma petite expérience, j’ai appris que même le moins bon, quand il est bien entouré, deviendra le meilleur. Que le meilleur, quand il est mal entouré, deviendra le moins bon’’, a souligné El Hadji Diouf.

Eto’o, âgé de 40 ans, à la retraite depuis plusieurs années, a joué dans de grands clubs du monde dont le FC Barcelone, l’Inter Milan et Chelsea. Il a battu le président sortant de la Fecafoot, Seidou Mboma Njoya, par 43 voix à 31.

Sa victoire a été saluée dans le monde, par ses anciens coéquipiers surtout, dont Patrick Mboma, par d’anciens adversaires également, dont le Ghanéen Gyan Asamoah.