Cameroun : Samuel Eto’o a rencontré Gianni Infantino

Cameroun : Samuel Eto’o a rencontré Gianni Infantino

L’aura de Samuel Eto’o s’étend au-delà des frontières de l’Afrique. La légende mondiale de nationalité camerounaise s’est faite des amis à travers le monde grâce à son incroyable talent de footballeur. Un collectif composé entre autres du président de la FIFA, Gianni Infantino, qu’il vient de rencontrer.

Samuel Eto’o et son frère Gianni Infantino

La scène est immortalisée par une photo publiée par Samuel Eto’o sur son compte Instagram. Aux côtés de Gianni Infantino, tous deux très souriants, le Lion Indomptable prend un verre en compagnie de celui qu’il appelle son frère. « Échanger avec le Patron du Football Mondial, a écrit le quadruple Ballon d’or africain en dessous de l’image, Mon Frère Gianni, est toujours un moment de communion très particulier. Merci Président ».

A lire aussi : 

Cameroun : Samuel Eto’o candidat à la présidence de la Fédération

Memphis Depay, une chance pour le FC Barcelone, selon Samuel Eto’o

Elhadj Diouf : « Le Sénégal va gagner la Coupe d’Afrique ici au Cameroun »

Eto’o, Infantino, de quoi parlaient-ils ?

Devant ce beau cliché, on est bien forcé de se demander ce qui se trame derrière. En pleine course vers la présidence de la Fédération Camerounaise de Football, Samuel Eto’o a récemment dénoncé des irrégularités lors du processus électoral à la FÉCAFOOT. Des plaintes pour lesquelles le goleador passé par l’Inter Milan a récemment fait appel à la FIFA. Afin d’envoyer un signal fort à ses adversaires, le natif de Nkon au Cameroun a donc sûrement rencontré Gianni Infantino.

Gare aux petits malins du football camerounais, on a envie de dire à la place du Pichichi. On espère juste que cette publication ne sera pas interprétée comme une ingérence de la faîtière du football mondial dans les élections de l’administration du football camerounais. C’était le cas en Côte d’Ivoire avec Didier Drogba et ça s’est mal passé au final. Même si l’ancien coéquipier du double champion d’Afrique, Patrick Mboma, a un avis différent :

« Samuel Eto’o n’est pas un garçon timide, a rappelé le consultant de Canal+. Il lui restera à apprendre beaucoup de rouages. Au niveau de l’aspect politique, je pense qu’il a déjà des avancées qui peuvent être décisives. Ça fait beaucoup d’arguments pour Samuel Eto’o qui est le meilleur joueur du football africain […] Il reste à comprendre comment en mode dirigeant il sera capable d’évoluer ».