En période de galère, Samuel Eto’o a pensé au suicide

En période de galère, Samuel Eto’o a pensé au suicide

Samuel Eto’o, ancien capitaine des Lions indomptables du Cameroun, raconte une tranche de sa vie. Un moment déprimant où il a pensa au suicide.

En situation irrégulière en France, à l’âge de 12 ans, les portes de l’école lui étaient fermées, parce qu’il était sans-papiers. Cette situation l’a empêché de pratiquer sa passion : le football. Des idées les plus sombres ont jailli de son esprit.

« Il y a plus de 25 ans, j’étais si mal que j’avais décidé de rentrer au Cameroun. Mes parents n’ont pas compris mon choix. Je n’avais que 12 ans et je ne pouvais plus aller à l’école ni même jouer au football. Je me rappelle avoir dit à ma grande sœur Sidonie que je souffrais au point où j’aurais été capable de me suicider. Je voulais rentrer », a, selon LFrii, confessé l’ancien joueur du FC Barcelone, Samuel Eto’o.

« L’Europe est souvent un très beau rêve qui répond rarement à nos attentes… J’enrage quand je vois les moyens mis à la disposition des fédérations par la Confédération africaine de football (CAF) et la Fédération internationale de football association (FIFA). Comment expliquer qu’il y ait de nouvelles infrastructures régulièrement en Europe et jamais en Afrique ? », s’est demandé Samuel Eto’o.

« J’ajoute qu’il ne faut pas tout attendre de nos gouvernements, il faut aussi que les Africains s’impliquent aujourd’hui pour créer un environnement favorable aux sportifs et éviter que demain, les jeunes n’aient qu’une idée en tête, celle de partir en Europe », suggéré l’ancien Lion Indomptable du Cameroun.