La CAF et le Cameroun répondent aux clubs européens

La CAF et le Cameroun répondent aux clubs européens

Le bras de fer est lancé. La CAF et le Cameroun ont décidé de répondre aux inquiétudes soulevées par les clubs européens dans la lettre qu’ils ont envoyée à la FIFA.

« Des mesures efficaces et fiables ont été prises »

Actuellement, la CAN 2022 est l’unique objectif de la CAF et du Cameroun, pays organisateur. Lors d’une conférence de presse qui a eu lieu à Yaoundé, capitale camerounaise, les deux administrations ont tenu à répondre au courrier que l’ECA a fait parvenir à la FIFA.

Menaçant de retenir les joueurs africains évoluant sur le Vieux Continent, l’Association des Clubs Européens a provoqué la réaction de l’Afrique du football. Des mesures seront bien prises pour éviter que cette fête continentale ne se transforme en cluster pour le COVID-19 :

« La vie doit continuer et nous devons apprendre à vivre avec cette maladie. Au Cameroun, comme ailleurs, des mesures efficaces et fiables ont été prises dans le cadre d’un système de riposte cohérent et déjà éprouvé. Le gouvernement a élaboré un protocole sanitaire spécial anti COVID applicable à la CAN. Mais dans moins de 25 jours, les 24 meilleures équipes de football du Continent doivent se mesurer à l’occasion de la Coupe d’Afrique des Nations TotalEnergies 2021 et des mesures spécifiques doivent être prises en lien avec cet important et prestigieux événement. (…) Ainsi, malgré le défi supplémentaire que constitue cette pandémie, notre CAN doit maintenant se jouer. Sa cérémonie solennelle d’ouverture est prévue le 09 janvier 2022 au Complexe Sportif d’Olembé », a confirmé la CAF, précisant ensuite les mesures prises dans les tribunes et sur les pelouses.

Pour les supporters : « Les supporters ne pourront accéder aux stades dans lesquels se joueront les matchs de la CAN 2021 que s’ils sont entièrement vaccinés et présentent un test PCR négatif de moins de 72h ou d’un TDR antigénique négatif de moins de 24h (…) les autorités sanitaires compétentes prendront toutes les mesures nécessaires pour faciliter la vaccination et la réalisation des tests COVID sur l’ensemble des sites de la compétition. »

Pour les joueurs : « Dans un souci d’objectivité et de neutralité et en vue de garantir les mesures de confiance de part et d’autre, la CAF va faire appel à un laboratoire indépendant internationalement reconnu pour tester les joueurs des équipes nationales qualifiées et leur encadrement ».