CAN 2019: Le Maroc bat l’Afrique du Sud 1-0

CAN 2019: Le Maroc bat l'Afrique du Sud 1-0

Le Maroc d’Hervé Renard termine cette phase de poules invaincu dans cette CAN 2019. Après leurs succès sur la Namibie et la Côte d’Ivoire, les coéquipiers de Belhanda ont livré un petit match face à l’Afrique du Sud, avant d’empocher la victoire à cinq minutes de la fin grâce à Boussoufa (1-0).

L’essentiel, à savoir la première place, est là. En huitièmes, les Lions de l’Atlas affronteront un troisième de groupe.

Déjà qualifié avant cette troisième et dernière rencontre de la phase de groupes, le Maroc abordait cette joute contre l’Afrique du Sud en toute quiétude, Hervé Renard se permettant même de mettre sur la touche son capitaine Mehdi Benatia. Trop tranquillement peut-être même… Bien loin de leur partition maîtrisée et de leur sans-faute collectif face à la Côte d’Ivoire vendredi dernier (1-0), les Lions de l’Atlas n’ont assuré que le strict minimum face aux ouailles de Stuart Baxter (1-0), renforçant ainsi leur place de leader du groupe D. Mais que ce fut laborieux. Au fil d’un premier acte peu emballant et ouvertement monotone, durant lequel les deux escouades ne tentaient que cinq petites frappes, seul Belhanda venait secouer le pré du stade d’Al Salam. D’abord sur une frappe fuyant le cadre (19e), puis sur une magnifique galette d’Amrabat qu’il ne pouvait reprendre (35e). Au préalable, l’ailier sud-africain Tau offrait quelques sueurs froides au portier marocain sur une superbe praline du pied gauche (34e). Trop isolé sur le front de l’attaque, En-Nesyri, baignant moult fois en position de hors-jeu, semblait bien emprunté, en témoigne son loupé en deuxième période (68e). Ziyech, lui, butait, à l’instar de Boussoufa, sans cesse sur un bloc sud-africain discipliné.

Romain Saïss marque des points

Au contraire de nombreux acteurs ce lundi soir, Saïss s’est distingué par une performance solide et appliquée. Toujours aux aguets, l’ancien Angevin a fait parler sa science défensive, faisant état de ses talents au duel et pour contrôler sa profondeur. Et si les troupes d’Hervé Renard ont finalement peu tremblé, concédant seulement quelques mines de l’extérieur de la surface de réparation – comme cette jolie frappe de Bono (49e) – Saïss n’y est pas étranger. En revanche, la paire de latéraux Mazraoui – Hakimi a quant à elle déçu. Et ce même si le pensionnaire du Borussia Dortmund, globalement peu inspiré sur son côté gauche, accrochait la barre transversale au bénéfice d’une magnifique frappe (63e). L’Afrique du Sud, elle, à force de jouer au plus malin, pensait bien tenir ce qu’elle voulait, à savoir un petit point. Pensant, sans doute, que ce serait suffisant pour accrocher le wagon des huitièmes de finale. Mais en toute fin de rencontre, Boussoufa profitait d’une drôle de situation et venait anéantir les espoirs des Bafana Bafana (1-0, 89e). La bande à Mothiba s’est donc faite cueillir à froid au plus mauvais des moments … Les Marocains s’offrent un joli trois sur trois et affronteront un troisième de groupe. Reste à savoir maintenant si les Sud-Africains goûteront au prochain tour.