CAN 2019: « Le Sénégal doit se préparer à la bataille physique au milieu de terrain »


Sénégal, CAN 2019

L’équipe du Sénégal doit se préparer ‘’à la bataille athlétique et physique’’ au milieu de terrain durant la phase finale de la CAN 2019 (21 juin au 19 juillet’’, a analysé l’ancien arrière des Lions Pape Fall qui s’est reconverti comme entraîneur.

‘’Pour prétendre être compétitif dans une compétition comme la CAN, l’aspect athlétique a beaucoup d’importance’’, a expliqué à l’APS, l’ancien entraîneur
adjoint du SM Caen (France).

‘’Nous aurons besoin des joueurs qui vont au charbon pour pouvoir soulager l’équipe, surtout durant les temps faibles’’, a ajouté l’ancien arrière droit qui a joué deux phases finales de CAN en 1986 et en 1990.

Classement Fifa: un record pour le Sénégal !

Avec Idrissa Gana Guèye, Pape Alioune Ndiaye et Krépin Diatta, il y aura un déficit sur le plan athlétique , a estimé l’ancien arrière droit.

Aussi l’apport de Sidy Sarr (Lorient, France) aurait-il pu être une solution supplémentaire ‘’dans la mesure où il allie les deux, le physique et la fluidité technique’’, a-t-il estimé.

‘’Il aurait pu être une solution au milieu de terrain’’, a indiqué l’ancien joueur de l’OM et du SM Caen, reconnaissant néanmoins qu’il faut toujours respecter les choix du coach.

Les 23 du Sénégal à la CAN:

‘’Et dans le cas du Sénégal à cette période, nous devons tirer dans le même sens et apporter notre contribution pour que cette édition soit la bonne’’, a indiqué l’ancien arrière droit de la SEIB de Diourbel.

Interpellé par des médias sur la décision du sélectionneur national de se passer de Santy Ngom et de Sidy Sarr, le directeur technique national, Mayacine Mar estime que la Tanière dispose en son sein de joueurs tels que Cheikhou Kouyaté, Alfred Ndiaye et Salif Sané qui peuvent apporter ce qu’on attendait de l’ancien joueur de Mbour PC.