City reprend la tête de la Premier League, United gagne et double Arsenal


Manchester CityAu coude à coude avec Liverpool en tête de la Premier League, Manchester City s’est emparé de la première place grâce à sa victoire à Fulham (2-0) samedi, la douzième d’affilée toutes compétitions confondues. Manchester United elle a fait preuve d’une efficacité redoutable pour battre Watford (2-1) samedi.

Cinq minutes. C’est le temps qu’il aura fallu à Manchester City pour ravir la tête de la Premier League à Liverpool samedi, sur le terrain de Fulham (2-0). Cinq minutes d’attaque-défense et de panique dans le camp des Cottagers, récompensées par l’ouverture du score de Bernardo Silva (5e).

Déjà au fond du seau, largués dans la course au maintien (19es à 13 points du premier non-relégable), les promus ont vécu l’enfer dans la première demi-heure, incapables d’enchaîner les passes et de s’approcher du but d’Ederson. Étouffants (66 % de possession, 24 tirs), les Citizens ont profité de leurs moindres faux pas : après l’erreur de relance de Timothy Fosu-Mensah sur le but de Silva, c’est Joe Bryan qui s’est troué devant le Portugais, laissant Sergio Agüero s’en aller battre Sergio Rico dans un angle fermé (27e, 2-0).

Tout en conservant le contrôle du ballon, les hommes de Pep Guardiola ont quelque peu desserré leur étreinte par la suite, n’accélérant le rythme que par intermittence. Ils ont même parfois versé dans la suffisance dans une seconde période bien plus terne que la première. Le score aurait pu être plus lourd si Kyle Walker n’avait pas vu son tir heurter le poteau droit à la 80e minute, mais le résultat importait plus que la manière pour les Skyblues, dont la fin de saison s’annonce des plus intenses : déjà sacrés en League Cup, ils sont encore en course pour un quadruplé.

Bernardo Silva, le détonateur

Alors que Kevin De Bruyne tarde à retrouver le niveau qui était le sien avant sa blessure à un genou, Bernardo Silva continue semaine après semaine de justifier la confiance que lui témoigne son entraîneur. À Craven Cottage, l’ailier international portugais (24 ans, 34 sélections) a marqué pour la troisième fois de suite avec les Citizens, ce qui ne lui était encore jamais arrivé depuis qu’il défend les couleurs mancuniennes. C’est aussi de lui qu’est venu le deuxième but à la 27e, son pressing déstabilisant Bryan avant de profiter à Agüero.

Manchester United défait Watford et double Arsenal dans la course à la Ligue des champions

Aussi palpitante que la course au titre, la lutte pour les places en Ligue des champions continue de tenir toutes ses promesses en Premier League. Tombeur de Watford (2-1) samedi, Manchester United a délogé Arsenal du top 4 avant le match des Gunners contre Newcastle lundi (20h30). Derrière Manchester City et Liverpool, ils sont quatre pour deux places : Tottenham, MU, Arsenal et Chelsea, qui se tiennent provisoirement en quatre points.

À moins de deux semaines de leur quart de finale aller de Ligue des champions contre le FC Barcelone, le 10 avril, les Red Devils ont d’abord passé leur temps à courir après le ballon, étonnamment brouillons et dominés dans les duels. Il aura suffi d’une ouverture de Luke Shaw dans le dos de la défense pour faire basculer le match et permettre à Marcus Rashford d’ouvrir le score (28e, 1-0), contre le cours du jeu.

Libérés, les joueurs d’Ole Gunnar Solskjaer furent à deux doigts de doubler la mise dans la foulée, mais Anthony Martial buta sur Ben Foster dans la surface (32e). Ensuite ? Plus rien jusqu’au but du break signé… Anthony Martial, encore lui, en deux temps (72e, 2-0). Contraint de décliner la convocation de Didier Deschamps pour les deux premiers matches de qualifications à l’Euro 2020 en raison de douleurs à un genou, le Frenchie n’avait plus marqué à Old Trafford depuis le 5 décembre.