La Fédération ivoirienne de football attrait la FIFA au TAS

La Fédération ivoirienne de football attrait la FIFA au TAS

La Fédération ivoirienne de football a annoncé dans un communiqué avoir saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour protester contre le blocage de son processus électoral décidé par la FIFA.

’’La Fédération internationale de football n’ayant pas donné suite aux différentes demandes de levée de suspension du processus électoral, la FIF considère ce silence de la FIFA comme un rejet de sa demande et se trouve contrainte de saisir le TAS afin de solliciter de cette juridiction l’annulation pure et simple de la décision de suspension’’, informe l’instance dirigeante du football ivoirien.

La FIF rappelle que le 28 juillet, la Commission électorale a débuté l’examen des candidatures à l’élection du président de la FIF et de son Comité exécutif.

Le communiqué souligne que ’’la Fédération internationale de football association, sur la base de rumeurs selon lesquelles la Commission aurait été empêchée de poursuivre ses travaux sereinement, a informé la FIF qu’elle suspendait le processus électoral en cours afin de lui permettre d’avoir une vue d’ensemble à ce sujet et d’intervenir au besoin pour garantir un déroulement du processus conforme aux exigences statutaires et réglementaires de la FIFA applicables à toutes ses associations membres’’.

La FIFA qui avait demandé de la FIF des documents a décidé de mettre en place une Commission d’Audition CAF/FIFA dont la mission est d’entendre une liste de personnes.

La Fédération ivoirienne de football qui est dans l’attente d’une décision de la Fédération internationale de football association après l’audition de ces personnes dit avoir interpellé l’instance mondiale à plusieurs reprises en vain.

’’La FIF s’étonne du silence de la FIFA, l’informe des difficultés créées par le maintien de sa décision de suspension et partant lui demande de bien vouloir lever cette suspension dans les meilleurs délais’’, lit-on dans le communiqué.

’’Le football ivoirien est à l’arrêt depuis le mois d’août sans raisons objectives’’, déplore la FIF, ’’contrainte de saisir le TAS’’ face à cette situation.

Trois candidats dont l’ancien capitaine des Eléphants, Didier Drogba, brigue la présidence de la Fédération ivoirienne de football.

Après avoir accepté dans un premier temps la candidature de ce dernier, la Commission l’a finalement rejetée, informant de l’absence de certains documents dans le dossier de candidature.

Le président sortant, Augustin Sidy Diallo, qui n’était pas candidat à sa succession, est décédé en novembre dernier des suites de la Covid-19.