Allemagne : Joachim Low veut se réconcilier avec Ozil

Allemagne : Joachim Low veut se réconcilier avec Ozil

En attendant de le voir reprendre un club ou une sélection, Joachim Low a déjà deux objectifs bien précis.

Pour sa dernière compétition avec l’Allemagne, Joachim Low espérait une meilleure conclusion. Mais son équipe a été éliminée mardi en huitième de finale par l’Angleterre et devra encore attendre avant de soulever le trophée qui lui échappe depuis 1996.

Ce mercredi, Joachim Low s’est présenté devant les média pour sa dernière conférence de presse en tant que sélectionneur de la Mannschaft. Et c’est bien évidemment la tristesse qui prédominait.

Joachim Low prêt à aider Flick, son successeur

Comment vous sentez-vous ? : « Ce n’était pas l’adieu que j’avais imaginé, la déception est immense. J’ai cru en cette équipe. Je suis désolé pour les fans car nous n’avons pas pu les rendre heureux. Je suis responsable de cette élimination, je n’ai aucune excuse. C’est comme ça. »

Comment expliquez-vous cet échec ? : « Il est trop tôt pour le dire. »

Que retenez-vous de vos quinze années de sélectionneur ? : « Il y a des moments à jamais gravés dans ma mémoire. Je remercie la Fédération de m’avoir permis de vivre cela pendant toutes ces années. Mon cœur sera toujours noir-rouge-or. »

Etes-vous confiant pour l’avenir de la Mannschaft ? : « Cette équipe a un bel avenir devant elle. Je souhaite à mon successeur Hansi Flick le meilleur et beaucoup de succès. S’il a des questions, je serai heureux d’y répondre. »

Allez-vous vous réconcilier avec Mesut zil ? : « J’ai été très déçu qu’il prenne sa retraite internationale sans me prévenir. Mais le moment viendra où l’on se retrouvera. On parlera et on se réconciliera. J’ai d’excellents souvenirs avec lui. C’était un joueur extraordinaire et ô combien important pour la sélection. »

Bierhoff veut que l’Allemagne retrouve son statut de favori
C’est ensuite Oliver Bierhoff, le directeur sportif de la sélection allemande qui a répondu aux questions des journalistes.

Quel sera le visage de la sélection la saison prochaine ? : « Tout d’abord, je n’ai entendu aucun des joueurs les plus âgés dire qu’ils voulaient prendre leur retraite internationale. Je pense qu’il faut leur laisser un peu de temps pour se décider. Concernant les joueurs sélectionnés, c’est Hansi Flick et lui seul qui décidera de l’identité des joueurs et de la tactique à adopter. Mais ce que je peux vous dire, c’est qu’Hansi adore travailler avec des jeunes joueurs et forcément, il faudra plus de temps avant qu’ils soient performants. Je ne peux pas vous dire qui il va sélectionner et comment il jouera. Vous verrez ça en août lors de sa première liste. »

Quel est le projet de la Fédération allemande ? : « Nous devons intégrer au sein de la sélection beaucoup plus de joueurs appartenant à l’équipe Espoirs. Nous devons monter en puissance progressivement et regagner des titres. Je ne veux pas que l’Allemagne soit outsider dans les compétitions, elle doit être favorite. »