Antoine Griezmann est parti, le vestiaire du Barça est soulagé

Antoine Griezmann est parti, le vestiaire du Barça est soulagé

Antoine Griezmann retourne finalement à l’Atlético de Madrid, et le vestiaire du Barça est soulagé.

Revenu à l’Atlético de Madrid, deux ans après en être parti, Antoine Griezmann espérera sans doute retrouver l’ambiance d’un vestiaire qui l’apprécie. Au FC Barcelone, c’était loin d’être le cas…

L’histoire d’amour entre Antoine Griezmann (30 ans) et le FC Barcelone n’aura jamais vraiment fonctionné. Après deux saisons entre performances décevantes, quelques coups d’éclat et des désillusions sportives (une seule Copa del Rey remportée comme trophée), le Français a quitté la Catalogne sur le gong pour revenir à l’Atlético de Madrid. Les Colchoneros ont réussi à se faire prêter le joueur de manière payante pour un an. Ce prêt est renouvelable pour une saison et surtout il y a une option d’achat de 40 M€. Cette dernière deviendrait même obligatoire si Griezmann joue au moins 50 % des matches avec l’Atlético.

C’est probablement le souhait du FC Barcelone. Les Blaugranas se sont offert les services de l’attaquant à l’été 2013 contre 120 M€. Au-delà de l’indemnité de transfert, c’est aussi son salaire qui est désormais économisé. La somme de 130 M€ sur les années de contrat qu’il lui restait en Catalogne est avancée. Avec cela, le Barça va pouvoir redresser ses comptes et peut-être même redonner un peu de bonheur dans son vestiaire. Car si Griezmann n’a pas du tout la réputation d’être un mouton noir, il faut croire que ça n’était pas vraiment l’amour fou avec ses désormais anciens partenaires.

Griezmann n’a jamais trouvé sa place dans le vestiaire

Dans ses colonnes, Sport explique qu’il y a une certaine joie affichée par une partie du vestiaire après le départ du champion du monde. Jamais ce dernier n’a d’ailleurs ressenti un effet de groupe et une très grande solidarité entre les membres de l’équipe. Il y a des raisons qui peuvent expliquer cet état de fait. Le documentaire « La Decision » n’a pas été bien accepté et cette histoire n’a finalement pas été oubliée. Pour rappel, cela remonte à 2018 où Griezmann était l’objet d’un film (produit par la société de Gerard Piqué) où il expliquait son choix de rester à l’Atlético plutôt que de s’en aller au Barça. Il fera finalement le voyage un an plus tard…

L’affaire était mal passée, dans les deux clubs d’ailleurs. L’intéressé lui-même en avait témoigné en novembre dernier lors d’un long entretien accordé à la chaîne Movistar et à l’ancien joueur devenu présentateur vedette du programme, Jorge Valdano. «J’ai parlé avec Léo (Messi) quand je suis arrivé et il m’a dit que ça l’avait fait ch…, que ça lui avait fait mal, quand j’avais refusé de venir la première fois, parce qu’il avait fait des déclarations publiques et que j’avais dit non.» Même si les relations entre Griezmann et ses partenaires semblaient dans le fond plutôt cordiales, elles n’ont jamais été aussi fortes qu’à l’Atlético où il se sentait protégé et aimé par tous. Au Barça, certains ne l’ont jamais réellement considéré comme faisant partie de l’équipe.