Antoine Griezmann se confie : « J’ai eu une période difficile »

Toujours muet face au but, Antoine Griezmann a répondu aux critiques. L’occasion pour lui de faire une sincère autocritique.

Encore raté ! Hier soir, Antoine Griezmann n’est, une nouvelle fois, pas parvenu à trouver le chemin des filets. Un mal qui dure depuis le 6 janvier dernier et son ultime but face au Rayo Majadahonda en Coupe du Roi. Depuis, plus rien. Le Français, qui a dû composer avec une nouvelle blessure à la cuisse qui l’a éloignée des terrains jusqu’à la fin du mois de février, n’arrive pas à marquer. Cela fait exactement quinze rencontres que le champion du monde 2018 n’a plus été buteur.

Hier soir face à Elche, Antoine Griezmann (8 buts et 5 assists en 34 titularisations toutes compétitions confondues) a donc encore été muet. Il a néanmoins délivré une passe décisive à De Paul. De quoi lui donner le sourire, lui qui vit une terrible disette. «On rentre à la maison très heureux. On veut faire plaisir aux supporters dimanche et bien finir une année compliquée. (…) Nouveaux joueurs, blessures, élimination en Ligue des champions… Tout s’est passé ainsi et on l’a vu, il y a aussi eu un manque de buts de ma part. Je suis responsable de ces mauvais moments. On va améliorer l’équipe pour l’année prochaine. Ce soir, il faut profiter».

Diégo Simeone défend Antoine Griezmann, secoué par les critiques

Antoine Griezmann fait son autocritique

Le Français a ensuite fait son autocritique : «jusqu’à ma blessure, j’étais très bien. Ensuite, j’ai eu une période difficile, en ne pouvant pas m’entraîner ou jouer. Après la blessure, me voilà en train d’essayer de retrouver mon meilleur niveau. Je n’ai pas marqué de buts et l’équipe en a raté, moi aussi, mais je travaille toujours pour l’équipe, devant ou en défense. Marquer des buts, ça reviendra. J’ai ma part de responsabilité dans les mauvais résultats et je l’assume. (…) Je veux être important et décisif (l’an prochain), ce n’est pas normal de passer autant de matchs sans marquer». Antoine Griezmann a donc une revanche à prendre, lui qui va rester à Madrid l’an prochain. Ce qui est sûr, c’est que son entraîneur, Diego Simeone, le soutient.

«Parler de Griezmann, c’est parler de l’un des joueurs qui a marqué le plus de buts à l’Atlético, dans toute son histoire. Il est revenu cette année, a retrouvé son meilleur niveau puis s’est blessé. Puis il est revenu et a joué de bons matches mais il n’a pas pu trouver le chemin des filets. Contre l’Espanyol, le dernier penalty a été donné, mais il a compris que ce n’était pas son moment de tirer le penalty. Aujourd’hui, il donne à De Paul la passe alors qu’il aurait pu tenter. C’est la grandeur de ce joueur». Un joueur qui veut et doit faire mieux.