« Arbitrage faorable au Real Madrid » : Zinedine Zidane répond à Bartomeu

Le Real Madrid s’est imposé face à l’Athletic Bilbao (1-0) dimanche dernier lors de la 34e journée de Liga, grâce à un penalty accordé après consultation de la VAR. De quoi motiver Josep Maria Bartomeu à soupçonner l’arbitrage de favoriser le Real Madrid depuis la reprise de la Liga. La réponse de Zinedine Zidane ne s’est pas fait attendre.

Le Real Madrid et le FC Barcelone sont à la lutte pour le titre de Liga cette saison. Le club madrilène a remporté tous ses matches depuis la reprise du championnat et devance désormais de 4 points son rival barcelonais, accroché par 2 matches nuls. Il faut toutefois noter que des penalties sont régulièrement accordés aux Merengue depuis la reprise de la Liga. Lors de sa dernière sortie, le Real Madrid a battu l’Athletic Bilbao (1-0) grâce à un penalty discutable de la VAR. Si cette nouvelle décision arbitrale en faveur des Merengue n’a évidemment pas manqué de faire parler, cette fois, Josep Maria Bartomeu lui-même a fait une sortie pour dénoncer publiquement ce que la presse et les supporters barcelonais considèrent comme un arbitrage favorable aux joueurs de Zinedine Zidane. « Le VAR n’est pas à la hauteur de nos attentes », a déclaré le président du FC Barcelone avant d’estimer que « Depuis le retour du football, beaucoup de matchs n’ont pas été équitables, favorisant toujours le même côté ».

Pourquoi le Real a déjà remporté le championnat 2019-2020

Zidane évoque un jugement « absurde » de Bartomeu

Zinedine Zidane, qui fait du titre de Liga une priorité cette saison, n’a pas toléré cette sortie de Josep Maria Bartomeu. Réagissant aux propos du responsable catalan, l’entraîneur madrilène a jugé « absurde de suggérer que » le Real Madrid gagnait « toujours grâce à l’arbitre ». Une opinion de Zinedine Zidane validée par Christophe Dugarry. Dans son émission Team Duga sur RMC Sport, le consultant trouve les Madrilènes mieux armés pour remporter la Liga cette saison. Mais l’ancien attaquant marseillais n’a pas manqué de « comprendre que certains coups de sifflet puissent surprendre ».