Arbitrage : Vrai soutien de Gerard Piqué à Zidane ou ironie ?

Partagez !

Arbitrage : Vrai soutien de Gerard Piqué à Zidane ou ironie ?

Gerard Piqué a salué la réaction de Zinedine Zidane de discuter avec les arbitres après le penalty polémique accordé lors de Real-Séville (2-2), dimanche. La presse madrilène y voit une réaction ironique en souvenir d’un Clasico.

Un Barcelonais au soutien d’un Madrilène en pleine course au titre, c’est possible. Gerard Piqué, capitaine du Barça, a publié un message sur Twitter pour louer la discussion entre Zinedine Zidane et le corps arbitral à l’issue du match entre le Real Madrid et le FC Séville (2-2), dimanche. L’entraîneur français n’a pas digéré la décision d’annuler un penalty sifflé après une faute sur Karim Benzema pour en accorder un aux Sévillans pour une main involontaire d’Eder Militao quelques secondes plus tôt à la réception d’un corner adverse. Sans animosité, le technicien français est alors allé demander des explications au corps arbitral au cours d’une discussion qui a semblé tout à fait cordiale.

Le défenseur catalan a apprécié la séquence et l’a exprimé sur les réseaux sociaux. « En parlant, les gens se comprennent », a-t-il écrit en réponse à la vidéo du diffuseur montrant Zidane discuter sereinement avec les trois directeurs de jeu, qui lui expliquent leur décision. En conférence de presse, l’ancien meneur de l’équipe de France s’est tout de même dit « en colère » contre leur choix, tout en restant très respectueux mais circonspect de ce changement de décision.

« Ce que m’a dit l’arbitre ne m’a pas convaincu. Normalement, je ne parle jamais de cela, mais aujourd’hui je suis un peu en colère. Je fais confiance au football, à tous les gens qui y travaillent… J’ai vu une main de Séville, une main du Real Madrid, et ils ont sifflé contre nous. C’est comme ça. »

Quand Modric se moquait de Piqué

La presse madrilène a interprété le message de Gerard Piqué comme une réaction à un épisode qui avait suivi le Clasico entre le Real et le Barça (2-1) le 10 avril dernier. A l’issue de la rencontre, Gerard Piqué avait attendu les arbitres au bord du terrain pour leur demander une explication.

La presse madrilène a interprété le message de Gerard Piqué comme une réaction à un épisode qui avait suivi le Clasico entre le Real et le Barça (2-1) le 10 avril dernier. A l’issue de la rencontre, Gerard Piqué avait attendu les arbitres au bord du terrain pour leur demander une explication.

Luka Modric l’avait alors rejoint en se moquant: « tu attends pour te plaindre », lui avait lancé le milieu de terrain croate. Le défenseur espagnol lui avait répondu en regrettant le faible temps additionnel accordé: « quatre minutes ». Modric avait embrayé: « tu veux combien de temps? ». Quelques instants plus tard, Piqué avait effectivement échangé quelques mots avec l’arbitre de la rencontre, pour lui signifier son mécontentement.