Arsenal : le cas Mesut Özil met le feu au vestiaire

Arsenal : le cas Mesut Özil met le feu au vestiaire

Mesut Özil ne fait pas partie des joueurs étant inscrits par Arsenal pour disputer la Ligue Europa et la Premier League. Mais certains de ses soutiens, dans un vestiaire plus que jamais divisé, demandent sa réintégration.

Mesut Özil est un joueur élégant, qu’on ne voit plus sur les terrains depuis un petit moment maintenant. L’été dernier, lorsqu’il a fallut inscrire des joueurs pour les compétitions auxquelles Arsenal allait participer (Ligue Europa et Premier League notamment), Mikel Arteta, l’entraîneur des Gunners, avait décidé de mettre de côté l’international allemand.

Selon The Telegraph, c’est cette action qui a commencé à diviser le vestiaire. En effet, le champion du Monde 2014 a le soutien d’une partie du vestiaire, notamment des joueurs expérimentés, qui ne comprennent pas sa mise à l’écart. « Nous avons le temps de décider », a expliqué récemment Mikel Arteta sur le fait de réintégrer le joueur.

Mesut Özil veut partir libre

Car c’est là où le bât blesse. Les soutiens de Mesut Özil dans le vestiaire demandent sa réintégration. Réintégration qui ne pourra avoir lieu avant les nouvelles inscriptions en janvier. Il restera alors à l’ex-joueur du Borussia Dortmund six mois de contrat et il pourra donc s’en aller voguer sous d’autres cieux et signer libre dans un autre club.

Mais, si cette situation perdure et que le joueur, qui ne veut pas quitter le club avant la fin de son contrat, n’est pas réintégré, Arteta, déjà en danger pour son poste, ne devrait pas pouvoir rattraper une partie de son vestiaire. Vu les performances de ses ouailles en Premier League cette saison (14e en championnat), Mesut Özil ne serait probablement pas de trop.