Bafétimbi Gomis sur son passage en équipe de France: « J’ai des regrets »

Bafétimbi Gomis sur son passage en équipe de France:

Originaire du Sénégal, Bafétimbi Gomis avait quand même choisi de défendre les couleurs de l’équipe nationale de la France.

Bafétimbi Gomis a défendu les couleurs de l’équipe de France entre 2008 et 2013, avec 12 apparitions et 3 buts marqués.

Dans un entretien accordé à So Foot, l’actuel attaquant d’Al Ahli en Arabie Saoudite se dit avoir quelques regrets par rapport à son parcours en équipe de France.

« C’est entièrement de ma faute, j’ai eu une discussion avec Didier Deschamps en 2014. En toute sincérité, la façon dont je conçois le foot aujourd’hui et le temps que j’accorde à mon métier sont des choses que je négligeais auparavant. Alors oui, j’ai des regrets. Avec une autre hygiène de vie, davantage de sacrifice et cinq ou six buts supplémentaires par saison, j’aurais sans doute eu plus de sélections. Mais chacun son chemin, je suis content de ce que j’ai fait. Même si ce n’est que douze capes, ça été un honneur de porter les couleurs de la France. C’est comme ça que l’on apprend, et je suis content maintenant d’avoir rectifié le tir, » a déclaré Bafétimbi Gomis.

Bafétimbi Gomis a aussi évoqué ses origines sénégalais, en évoquant son surnom de panthère devenu plus tard Lion.

« La panthère est devenue un lion. À Galatasaray, ils m’ont recruté parce qu’ils cherchaient un vrai lion. Le fait que j’ai joué cinq ans à Lyon a influencé. Les Stéphanois ont mal vécu que je mime la panthère au Vélodrome, donc j’ai voulu changer et devenir le roi des animaux. Pour couronner le tout, mon signe astrologique est le lion et je suis d’origine sénégalaise. Pour répondre à la question, je ne me fixe pas de limite. Le jour où je n’aurai plus l’envie, je serai honnête avec moi-même et j’arrêterai. Je veux tout faire pour laisser une bonne image, et ne pas terminer comme un attaquant fatigué qui n’en peut plus. Comme pour la fin d’un bon film ou d’un livre, c’est important de bien finir », s’est rappelé Bafétimbi Gomis.