Barcelone : Ronald Koeman s’attaque à Laporta et parle de Xavi

Barcelone : Ronald Koeman s'attaque à Laporta et Xavi

Ronald Koeman n’arrive toujours pas à oublier la façon dont il a quitté le FC Barcelone. Le technicien néerlandais en veut encore au Président Joan Laporta.

En conférence de presse ce jeudi, Ronald Koeman est revenu longuement sur son départ du FC Barcelone. le futur entraîneur des Pays-Bas a une nouvelle fois taclé le patron du club catalan, Joan Laporta.

«Je n’ai pas beaucoup parlé par respect pour le club. Dans d’autres clubs, j’ai senti, notamment en deux ans en tant qu’entraîneur, qu’on savait exactement le risque qu’on avait. Si les choses ne fonctionnaient pas comme le club le pensait, ils pouvaient vous virer. Mais ici, le président a laissé paraître des doutes. Officieusement, il a dit qu’il ne savait pas si je devais rester, qu’ils avaient des doutes… Ce n’est pas bon. Il faut parler clairement à l’intérieur du club, mais défendre l’entraîneur à l’extérieur. Si vous ne soutenez pas votre entraîneur, c’est compliqué», a lâché Ronald Koeman.

«C’est vrai que la situation du Barça est la même que la mienne. Cela veut dire que changer d’entraîneur n’est pas toujours quelque chose qui vous garantit une amélioration. Je ne veux faire aucune critique. La seule chose que je demande, c’est de soutenir Xavi. Un entraîneur n’est pas le seul coupable. Je n’ai pas eu le soutien total d’un président et j’espère qu’il a appris de cela et soutient Xavi. La situation du club me fait mal, c’est triste parce que je suis un Culé. Je demande pour un maximum de soutien à Xavi, c’est une légende, un très bon entraîneur».

Gros conflit à venir entre Ronald Koeman et le Barça

Ronald Koeman a enfin parlé de Xavi et son bilan depuis qu’il est à la tête du club et avoue qu’ils se sont sûrement améliorés sur certaines choses, mais…

« Ils se sont sûrement améliorés sur certaines choses. Ils ont signé trois attaquants ou trois joueurs qui peuvent jouer devant. Ce n’est pas bon de comparer. Quand je suis parti, Barcelone était à 8 points du Real Madrid et maintenant presque le double (15 points). Ce n’est pas bon de comparer. La mission de Xavi est aussi compliquée que la mienne. Inutile de mentir, si vous perdez les derniers matchs à domicile, c’est pour quelque chose. C’est la réalité de Barcelone aujourd’hui. Il faut du temps pour revenir à ce qu’était le club et, par conséquent, je demande pour la tranquillité d’esprit. Nous devons penser à long terme, faire confiance et soutenir l’entraîneur… Moi je n’ai pas eu ce soutien du club et j’espère que Xavi en a », a conclu Ronald Koeman.

Ronald Koeman humilié par les supporters, le Barça sort la cravache