Belgique : Un ancien du Real Madrid recadre Thibault Courtois

Belgique : Un ancien du Real Madrid recadre Thibault Courtois

Thibault Courtois n’a toujours pas digéré la défaite de la Belgique face à la France en Ligue des Nations. Renversé et battu, le gardien des Diables Rouges a été très critique à l’encontre de l’UEFA. L’occasion pour Raphael Van der Vaart, un ancien de la Maison Blanche, de recadrer le portier du Real Madrid.

Thibault Courtois : « Ce n’est qu’un match pour l’argent »

Aux micros de Sky Sports, le dernier rempart des Merengues a fait preuve d’une mauvaise foi qui devrait rentrer dans les annales. Sa volonté manifeste étant celle de remporter un titre majeur avec sa sélection, le goalkeeper passé par les Blues va retourner sa veste après l’échec contre l’Italie dans le match comptant pour la troisième place (2-1) :

« Ce n’est qu’un match pour l’argent, a indiqué de gardien des Diables Rouges de la Belgique Courtois. Nous devons être honnêtes, nous avons juste joué parce que pour l’UEFA, c’est de l’argent en plus, un match supplémentaire à la télévision »

« Pour nous, c’est un bon match parce que c’est contre l’Italie. Bien sûr, tout le monde veut jouer ce match mais regardez combien de changements ont effectué les deux équipes. Si les deux équipes avaient joué la finale, elles auraient aligné tous leurs joueurs. Cela montre juste que nous jouons trop de matchs »

Raphael Van der Vaart : « Qu’il rende la moitié de son salaire »

Choqué par ces propos dans les locaux de la chaîne NOS, Raphael Van der Vaart a répondu à son jeune frère du Real Madrid. Le hollandais a refusé d’être courtois et Thibault s’est pris une belle claque :

« Je trouve que cela n’a aucun sens, a réagi Van der Vaart. Qu’il rende la moitié de son salaire et il aura droit à six mois de vacances. C’est un joueur de football, il est copieusement payé par un club pour jouer. Bien sûr, les agendas sont chargés, mais on a tous connu ça. Les matchs, c’est ce qu’il y a de plus agréable pour un joueur. Ces propos, ce sont des pleurnicheries. Encore plus de la part d’un gardien ».