Brésil : 38 cas positifs dont trois joueurs au club de Flamengo

Brésil : 38 cas positifs dont trois joueurs au club de Flamengo

Après l’Europe, le Covid-19 n’épargne pas non plus l’Amérique du Sud. Flamengo a annoncé ce jeudi que trois de ses joueurs de l’équipe première avaient été contrôlés positifs, comme 35 autres personnes.

Trois joueurs de l’équipe première de Flamengo ont été testés positifs au coronavirus, a indiqué le club de Rio de Janeiro, qui a détecté un total de 38 contaminations parmi ses salariés et leur entourage. « Sur les 293 personnes testées (entre le 30 avril et le 3 mai), 38 se sont avérées positives, parfois sans symptômes », a annoncé Flamengo, sans révéler le nom des joueurs concernés.

A relire : Les terribles révélations de Diego Costa sur la sélection brésilienne

Des mesures d’isolement

Les autres personnes testées positives au Covid-19 sont des membres de la famille des joueurs, des employés des joueurs ou des salariés du club. Deux joueurs ont également présenté des anticorps contre la maladie, a indiqué le champion en titre brésilien.

Les personnes contaminées devront rester en isolement, leur état sera contrôlé quotidiennement « avec des questionnaires concernant les signes vitaux et l’évolution » de la maladie, a indiqué le club vainqueur de la Copa Libertadores 2019. Les mêmes mesures s’appliqueront aux sportifs dont des membres de la famille ou des employés sont contaminés.

A relire : Alerte ! Cinq joueurs positifs au coronavirus en Espagne

Le football brésilien à l’arrêt

Le club a convenu avec ses joueurs professionnels un accord qui réduit de 25% leurs salaires pour les mois de mai et juin. Le début du Brasileirao, le championnat national, prévu initialement le 3 mai, a été reporté sine die a cause de la pandémie. Tous les championnats régionaux sont à l’arrêt dans les 27 états brésiliens. Flamengo a perdu cette semaine son plus ancien salarié, le masseur Jorge Luiz Domingos, mort à 68 ans d’une crise cardiaque « après des complications dues au Covid-19 ». Il travaillait depuis quatre décennies au club.

Le gouvernement de Rio a prolongé jusqu’au 11 mai des mesures de quarantaine partielle pour lutter contre la propagation du virus. Certains scientifiques recommandent l’adoption de mesures plus strictes, comme le confinement total de la population, mis en place dans d’autres villes du Brésil. Selon les données officielles, 8.500 malades du coronavirus sont morts au Brésil, où plus de 125.000 cas ont été recensés.

A relire : Le fils d’un ancien international brésilien sauvagement assassiné