Cauchemar juridique en Liga, 115 joueurs concernés

Cauchemar juridique en Liga, 115 joueurs concernés

Voici un scénario inattendu qui risque de plomber le football espagnol ! En fin juin, 115 joueurs évoluant en Liga seront en fin de contrat. Alors que le championnat est reporté à une date ultérieure, un problème juridique risque de se poser pour ces joueurs. Explication !

Avec la suspension de la Liga à cause de l’épidémie du coronavirus, nombres d’observations s’inquiètent sur la date exacte de sa reprise. Qu’en serait-il pour ces 115 joueurs en fin de bail le 30 juin ?

Aucune réponse pour le moment, mais selon l’AS, tous les grands clubs espagnols seront confrontés à un problème de prolongation d’au moins un de leurs joueurs si le championnat se poursuit au delà de juin.

La seule exception est le FC Barcelone, qui n’est pas concerné. A rappeler que ce même problème se posera partout en Europe si les compétitions sont prolongées et obligées de prendre fin aux delà des périodes prévues.

Interppelé la semaine dernière sur la question, Le Président de la FA espagnole, Luis Rubiales, avait avoué que la prolongation de la saison suscite de nombreuses questions et peu de réponses.

« Une saison se terminait traditionnellement le 30 juin, mais dans ce cas, nous pouvons avoir pris des mesures exceptionnelles ».

Leganés, relégable, serait le plus durement touché avec 14 de ses joueurs qui seront en fin contrat le 30 juin.

Ensuite vient Grenade qui a 12 joueurs concernés, Majorque (10) ainsi que l’Espanyol (10).

La FA espagnole et la Liga devraient dans les jours à venir s’asseoir et convenir d’une série de mesures uniques qui couvrent tous les scénarios possibles et même pour le titre, la relégation, les positions européennes…