« Ce que je sais de Xavi, c’est que c’est un malade de football, mais… »

Malgré le bilan difficile de son début de saison, Ronald Koeman conserverait le soutien de son club. Rafa Yuste, vice-président FC Barcelone qui se dit aussi ami de Xavi, l’a encore confirmé.

« Pour moi, l’entraîneur est Koeman »

Le dirigeant catalan se confiait alors au Mundo Deportivo pour conforter le hollandais dans sa position. Répondant aux rumeurs Xavi, voire Pep Guardiola, pour remplacer Ronald Koeman, le second de Joan Laporta a déclaré :

« Xavi est-il prêt pour prendre l’équipe ? Xavi est un ami. J’ai une bonne relation avec lui, comme avec Pep. Si j’aime Xavi ou pas… J’aime Ronald Koeman, qui est l’entraîneur. Si Xavi est prêt, je ne le sais pas. Ce que je sais de Xavi, c’est que c’est un malade de football, mais je ne l’ai pas vu entraîner chaque jour. Pour moi, l’entraîneur est Koeman. Le président a dit qu’il avait parlé avec Xavi ? Non. Le président parle beaucoup avec Xavi, avec Pep, avec beaucoup de gens du football et il ne lui a rien demandé car des fois, ce sont des choses privées »

Une période décisive pour Ronald Koeman

Faut-il croire à la communication de M. Yuste ? On en saura certainement plus dans les prochains jours. Le calendrier du FC Barcelone devrait bientôt nous dire si son administration a vraiment confiance en Ronald Koeman. Les Blaugrana vont successivement affronter Valence, le Dynamo Kyev en Ligue des Champions (victoire obligatoire), le Real Madrid et le Rayo Vallecano de Radamel Falcao, sixième de Liga. Quatre rencontres qui s’annoncent aussi difficiles que décisives.

Pour voir Ronald Koeman rester, Memphis Depay et les siens n’auront donc plus droit à l’erreur. Leur entraîneur est sur la sellette et Xavi, son potentiel successeur, ne ferme pas la porte à un retour aux côtés de Laporta. « Toute offre sera évaluée et ensuite nous déciderons, avait indiqué l’actuel patron tactique de l’équipe qatarie d’Al Sadd face aux journalistes de la TVE. Je ne sais pas où mon avenir me mènera, mais je suis ouvert à toutes les possibilités ».