Chelsea-Rennes 3-0 : Edouard Mendy remporte son duel face à Gomis

Chelsea-Rennes 3-0 : Edouard Mendy remporte son duel face à Gomis

Chelsea a dominé Rennes 3-0 ce mercredi en Ligue des champions. Un match marqué aussi par un duel entre Edouard Mendy et Alfred Mendy, deux gardiens de but des Lions du Sénégal.

C’est ce qu’on appelle payer pour apprendre. Encore que… Pourtant auteur d’une bonne première période, le Stade Rennais s’est fait punir par deux penalties de Timo Werner sur deux fautes de Dalbert. Mais la seconde, validée par la VAR, donnera tant de regrets aux hommes de Julien Stéphan (0-3).

Le Stade Rennais dépité

Au regard du résultat de la rencontre, on pourrait croire qu’il n’y a pas eu de match et que les Rennais ont été mangés par Chelsea. Mais malgré ce 3-0, il est difficile de s’en prendre au Stade Rennais autant qu’à l’OM mardi soir à Porto, par exemple. Car Rennes a fait de son mieux. Au moins pendant 40 minutes. Cela avait pourtant très mal débuté après que Dalbert ait fait chuté Werner qui venait de rentrer dans la surface. Un penalty logiquement sifflé et transformé par l’international allemand (1-0, 10e), alors que plusieurs Bretons réclamaient un autre penalty quelques secondes plus tôt pour une main de Zouma (8e).

Mais l’ouverture du score de Chelsea n’a pas inquiété plus que cela les hommes de Stéphan, qui ont livré une opposition intéressante et ont su conserver la possession quand il le fallait (plus de 60% dans les vingt premières minutes). Les Rouge et Noir n’ont pas hésité à se projeter quand ils en avaient l’occasion et auraient même pu surprendre les Blues sur un coup franc frappé par Bourigeaud, mais Da Silva est passé à quelques centimètres de reprendre (35e).

Alors qu’on pouvait croire la formation bretonne capable de renverser le score à Stamford Bridge, tout s’est écroulé en seulement quelques secondes. Après visionnage de la VAR, M. Zwayer a remarqué une faute de main dans la surface et a adressé un second carton jaune à Dalbert, synonyme d’exclusion. Décision tout simplement incompréhensible. Pour une sanction qui a donné un coup derrière le crâne des Rennais, alors que Werner s’offrait tout juste le doublé sur ce deuxième penalty (2-0, 40e). Surtout que juste après la pause, Abraham s’est offert le troisième but à bout portant, après un excellent centre de James devant Da Silva (3-0, 50e). Fin du suspense. Et il ne faut rien enlever à la prestation de Chelsea, qui a su se montrer très solide défensivement quand il le fallait (69e, 84e). Dominateur en fin de partie alors que Chelsea a levé le pied, Rennes n’a même pas pu sauver l’honneur, tombant sur Mendy, leur ancien portier. Rennes est dernier mais Krasnodar, tombé à Séville, compte également un point. S’il ne faut pas se faire d’illusion pour les huitièmes de finale, place à la mission Ligue Europa.

Werner en a bien profité

Trois buts en trois matches de Ligue des champions cette saison pour Werner. Comme souvent depuis son arrivée à Chelsea, l’Allemand n’a pas tellement été pesant dans le jeu, mais a su se montrer décisif en remportant parfaitement ses deux duels face à Gomis (10e et 40e). Le triplé lui a échappé de peu après un centre à ras de terre de James qu’il était tout proche de reprendre du pied droit en deuxième période (67e).

Dalbert, soirée cauchemardesque

Quelle triste soirée pour le défenseur brésilien. Fautif sur l’ouverture du score de Werner après avoir fait chuter l’international allemand (10e), Dalbert a malencontreusement contré un tir d’Abraham du bras dans sa propre surface, offrant un deuxième coup de pied de réparation aux Londoniens. Conséquence de cette faute de main, l’ex-latéral de l’Inter Milan a été exclu de la rencontre après un second carton jaune. Une rencontre à oublier pour lui… Surtout qu’au-delà de ces deux faits de jeu, Dalbert n’a pas montré une véritable assurance et fait de plus en plus regretter la longue absence de Maouassa.