Chiellini tacle sévèrement Balotelli et Felipe Melo, « la pomme pourrie »

Chiellini tacle sévèrement Balotelli et Felipe Melo,

A l’occasion de la sortie de son livre « Moi Giorgio », le défenseur central de la Juventus Giorgio Chiellini, 35 ans, n’a pas épargné deux anciens partenaires en sélection et en club, Mario Balotelli et Felipe Melo. Le Brésilien lui a répondu sans prendre de gant.

Giorgio Chiellini sort la boite à tacles. Habitué à accrocher les adversaires sur le terrain, le solide défenseur central de la Juventus Turin a décidé de « découper » deux ex-partenaires et adversaires dans un livre qui doit sortir prochainement (« Moi Giorgio »). Pas n’importe lesquels.

A relire : Le père de Moise Kean: « Je ne veux pas que mon fils finisse comme Balotelli »

Dans un entretien à La Repubblica, l’international italien a confirmé tout le « bien » qu’il pense de Mario Balotelli, son ex-équipier en sélection actuellement à Brescia, et du Brésilien Felipe Melo, partenaire au sein de la Vieille Dame entre 2009 et 2011.

A propos de l’ancien buteur de Nice et de l’OM, Chiellini lui reproche son manque d’investissement sur le terrain, notamment lors de la Coupe des Confédérations 2013. Et c’est peu dire qu’il n’a pas aimé son attitude à l’époque… « Il n’a pas aidé l’équipe. Je lui aurais bien donné deux gifles. Il les méritait. »

A relire : Indignations après les incidents racistes contre Balotelli

Des gifles pour Super Mario et Felipe Melo, « la pomme pourrie »

Et Felipe Melo alors ? « Lui, c’est le pire du pire. Au niveau international, il n’a rien gagné. Avec lui, on risquait toujours la bagarre. Je l’ai dit aux dirigeants : « Lui, c’est une pomme pourrie ». » Attaqué, le milieu de terrain défensif auriverde (36 ans) n’a pas tardé à répondre.

A relire : Scandale : Balotelli accusé de viol sur mineure

« Tout d’abord, il serait intéressant de savoir à quel épisode il fait référence, a soufflé le Brésilien à la Gazzetta dello Sport. Quand j’étais à Turin, je n’ai jamais manqué de respect à personne. C’est trop facile de dire du mal des gens dans un livre. Peut-être que ce « défenseur » est toujours en colère contre moi parce que quand je suis allé à Galatasaray, on leur donné des « gifles » en les éliminant de la Ligue des champions. » Felipe Melo fait allusion à l’exploit du club turc face à la Juve en 8es de finale de C1 en 2013. On attend toujours la réponse de Mario Balotelli…

A relire : Réaction de Balotelli victime de cris racistes : « Honte à vous »