Défaite de la France contre le Sénégal: Pour Petit, les marabouts y sont pour quelque chose

Défaite de la France contre le Sénégal: Pour Petit, les marabouts y sont pour quelque chose

Le 31 mai 2002 est une date inoubliable pour les sénégalais avec la victoire des Lions face à la France en coupe du monde. Si ce match ne quitte pas nos esprits, il n’a jamais été oublié par nos anciens adversaires. 18 ans après.

Ce match est historique et inoubliable avec des anecdotes à n’en plus finir. Et celle de Emmanuel Petit, ancien milieu de terrain des bleus prouve encore le débat et la frénésie qu’avait suscité cette rencontre qui s’est jouée à Séoul (Corée du Sud).

« Les marabouts ont contribué (éclats de rires). Je vais vous raconter une anecdote : un an avant la coupe du monde en Corée, je suis sur une plage en France. Je vois un vendeur à la sauvette qui vient me voir et que je connaissais. (…) Il me regarde sérieusement et me dit : « tu sais la coupe du monde qui se joue dans un an la France va jouer le Sénégal et va perdre par un but à zéro, parce que nos marabouts sont très puissants au Sénégal. Vous allez voir. (…) ça m’est venu à l’esprit et je me suis dit peut-être que la France a été maraboutée », confie t’il dans un entretien avec Record repris par wiwsport.

« C’était impensable ce qui nous arrivait. Un scénario catastrophe. On pensait même qu’on avait été maraboutés. Rien n’avait marché, on ne pouvait pas imaginer la défaite.  (Rires) C’est vrai qu’à la fin du match, pendant un moment très court, on s’est demandé si les sorciers sénégalais n’avaient pas plané au-dessus de nos têtes » se souvient’il.

« Mais, on a ces pensées sur le coup quand on a vraiment du mal à réaliser. Mais plus sérieusement, le Sénégal méritait cette victoire, il avait mieux joué, et les joueurs (les Lions) y croyaient plus. Nous n’avions pas fait ce qu’il fallait » analyse t’il. Et d’ajouter « On a eu beaucoup de malchance dans ce match. On a tapé les poteaux et la barre transversale plusieurs fois. Il ne manquait que ce but ».