Deux cas de Covid-19 à l’Atlético Madrid, ça craint pour la LDC

À quelques jours de son quart de finale de Ligue des champions, l’Atlético Madrid a détecté dans ses rangs deux cas d’infection au Covid-19. Cette annonce fait planer une ombre sur la phase finale de la compétition reine des clubs qui débute mercredi à Lisbonne.

Point phare de la saison de football, le tournoi final de la Ligue des champions débute mercredi 12 août à Lisbonne. Mais à quelques jours du lancement de cette compétition au format inédit en raison de la pandémie de Covid-19, l’annonce du contrôle positif de deux joueurs de l’Atlético Madrid vient jeter le trouble.

Après avoir gardé depuis dimanche le secret, le club espagnol, qui affronte Leipzig jeudi en quart de finale (21 h), a révélé lundi 10 août l’identité des deux joueurs. Il s’agit de l’ailier argentin Angel Correa et du défenseur croate Sime Vrsaljko, tous deux asymptomatiques. Le second, qui se remettait d’une blessure, évoluait déjà en marge du groupe. L’équipe madrilène a surtout précisé que tous les autres tests au coronavirus, menés sur l’équipe et le staff, s’étaient revélés négatifs.

« L’équipe et les membres du personnel d’encadrement ont subi de nouveaux tests PCR hier, dimanche, et les résultats ont tous été négatifs », a rapporté l’Atlético dans un communiqué.

Le club attendait dans la crainte ces résultats car l’effectif madrilène avait effectué samedi un entraînement collectif juste après avoir conduit sa série de tests initiale, avec donc deux personnes atteintes et potentiellement contaminantes. Depuis son quotidien a été chamboulé. D’après Eurosport, alors que l’Atlético Madrid devait prendre l’avion pour Lisbonne lundi, il le fera finalement mardi.

L’UEFA a en tout cas assuré que le quart de finale de la Ligue des champions entre Leipzig et l’Atlético Madrid est « programmé comme prévu » jeudi.

Les contaminations se multiplient dans les clubs

Le club espagnol n’est pas un cas isolé. Un peu partout en Europe, les contaminations se multiplient au sein des équipes. En France notamment, le club de Toulouse a révélé samedi quatre cas positifs au Covid-19, tandis qu’à Strasbourg quatre nouveaux cas ont été détectés la semaine dernière après les cinq cas déjà repérés fin juillet.

Face à cette menace, l’UEFA, qui a dû organiser un tournoi final très condensé entre le 12 et le 23 août, espère réussir à créer une bulle sanitaire dans la capitale portugaise à l’image de celle mise en place par la NBA pour terminer le championnat nord-américain de basket.

L’instance européenne de football prévoit ainsi un protocole drastique : chaque équipe devra fournir des résultats de tests avant de se rendre au Portugal, et sera de nouveau testée à la veille de sa première rencontre. Chaque test positif imposera un isolement du joueur à son hôtel.

L’UEFA n’a plus qu’à espérer que l’Atlético ait géré son protocole sanitaire aussi bien que l’avait fait le Real Madrid ces derniers jours. L’attaquant du Real Mariano Diaz avait en effet été testé positif au Covid-19 avant le huitième de finale retour de C1 sur le terrain de Manchester City vendredi, mais ce cas était resté isolé et n’avait perturbé en rien la tenue de la rencontre.

En tout cas, même si la situation du virus à Lisbonne, un temps alarmante, semble laisser présager un tournoi sécurisé, le moindre écart, le moindre cas de Covid-19 dans une équipe, la moindre mise à l’isolement entraîneront des réactions en chaîne quasiment ingérables au cœur d’un tel calendrier, d’autant que l’UEFA martèle à tout-va qu’elle n’a « pas de plan B ».

Ce tournoi « new look », qui se jouera désormais sur des matches uniques à élimination directe, débutera le 12 août avec les quarts de finale. Les rencontres doivent être réparties entre le stade Alvalade, où évolue le Sporting, et le stade de la Luz, antre du Benfica. Les demi-finales sont programmées les 18 et 19 août, la finale le 23 août.

Le programme des quarts :

Mercredi 12 août : Atalanta Bergame (ITA) – Paris SG (FRA)

Jeudi 13 août : RB Leipzig (GER) – Atlético Madrid (ESP)

Vendredi 14 août : Barcelone (ESP) – Bayern Munich (GER)

Samedi 15 août : Manchester City (ENG) – Lyon (FRA)