Devancé par Edouard Mendy, Kepa veut quitter Chelsea

Devancé par Edouard Mendy, Kepa veut quitter Chelsea

Devancé par le gardien des Lions du Sénégal Edouard Mendy, Kepa Arrizabalaga n’a d’autre choix que de quitter Chelsea et l’a fait savoir.

Auteur de prestations catastrophiques ces derniers mois, Kepa Arrizabalaga a été devancé par Édouard Mendy dans la hiérarchie des gardiens à Chelsea. Inquiet pour son avenir en sélection espagnole, le portier désire mettre les voiles pour retrouver du temps de jeu.

S’il y a un joueur qui est au fond du trou depuis le début de la saison, c’est bien Kepa Arrizabalaga (26 ans). Gardien le plus cher de l’histoire, l’Espagnol, recruté pour 80 millions d’euros, n’a pas répondu aux attentes. Au point d’avoir été rétrogradé sur le banc de touche à Chelsea.

Edouard Mendy l’a envoyé dans les cordes

En effet, l’ancien joueur de l’Athletic Bilbao n’a plus aucun espoir de récupérer sa place de titulaire, désormais occupée par Édouard Mendy. Il faut dire que l’écart de niveau entre les deux portiers est assez terrifiant. En trois matchs cette saison, Kepa a déjà encaissé 8 buts contre Liverpool (0-2), West Bromwich Albion (3-3) et Southampton (3-3). À chaque fois avec des bourdes monumentales qui terminent dans le bêtisier du week-end.

De son côté, le Sénégalais a parfaitement commencé son aventure puisqu’il n’a encaissé que 2 petits buts en 8 sorties, permettant aux Blues de rester invaincus depuis son arrivée. Il a notamment enchaîné 6 clean-sheet après 7 matchs alors que Kepa n’a pas réussi à en faire plus de 3 en 97 sorties depuis son arrivée à Stamford Bridge. Un contraste saisissant qui atteste différentiel de niveau abyssal entre les deux hommes.

Ne pas perdre sa place avec la Roja

Alors qu’il se montrait initialement ambitieux, se sentant capable de récupérer sa place, l’Ibère a rapidement compris que les carottes étaient définitivement cuites. Réaliste et pragmatique, il a, selon la presse anglaise, fait part à ses dirigeants de son souhait de mettre les voiles lors du prochain mercato hivernal. Départ définitif ou prêt, Kepa prendra ce qu’il y a à prendre à partir du moment où il aura l’opportunité de jouer.

Pour ce faire, le Basque est prêt à réaliser un effort financier, alors qu’il émarge à 8,5 millions d’euros par an du côté de Chelsea. Une condition nécessaire pour trouver un point de chute et lui permettre de maintenir sa place dans le groupe des 23 de Luis Enrique en vue de l’Euro. Car derrière David De Gea, pas du tout impérial avec la Roja, et Unai Simon, qui prend de l’épaisseur, la bataille s’annonce acharnée pour le rôle de troisième gardien.