Didier Drogba, le grand patriote, a encore fait parler de lui

Didier Drogba, le grand patriote, a encore fait parler de lui

Didier Drogba a proposé de mettre à la disposition de la Côte d’Ivoire l’hôpital de sa fondation pour en faire un centre de dépistage du coronavirus.

L’ancien international ivoirien a présenté dimanche l’hôpital Laurent Pokou (du nom de l’ancien international décédé en 2016) au préfet d’Abidjan Vincent Toh Bi Irie.

« Nous remercions Drogba pour ce don considéré comme un acte de patriotisme » a affirmé M. Toh Bi.

L’hopital situé à Attecoubé, quartier populaire d’Abidjan n’était pas encore fonctionnel et pourrait être reconverti le temps de la crise.

« Il appartient à l’État de le […] rendre fonctionnel » a souligné Mariam Breka, directrice de la fondation Drogba.

L’État ivoirien, qui n’a pas précisé comment il allait procéder, a annoncé jeudi qu’il allait mettre en place « une stratégie de dépistage, avec l’installation à Abidjan de 13 centres de prélèvement de proximité, sur un total de 45 qui seront déployés » dans le pays.

Depuis le début de la crise, 533 cas ont été enregistrés pour 4 décès.