Equipe de France : Les réactions de Karim Benzema et de Mbappé

Equipe de France : Les réactions de Karim Benzema et de Mbappé

L’équipe de France de football a balayé celle du Kazakhstan 8-0, avec un quadruplé de Mbappé et un doublé de Benzema. Une victoire qui ouvre les portes de la coupe du monde 2022.

L’équipe de France de football s’est qualifiée pour la coupe du monde Qatar 2022, en dominant largement le Kazakhstan 8-0 ce samedi au Parc des Prince. Une victoire saluée par ses acteurs dont Kylian Mbappé auteur d’un quadruplé, Karim Benzema qui a lui réussi un doublé et aussi le sélectionneur Didier Deschamps au micro de M6.

Karim Benzema, attaquant de l’équipe de France : « Il fallait mettre la manière »

« On savait que l’adversaire était plus faible, mais il fallait mettre la manière. C’est ce qu’on a fait. On a vu du beau jeu et c’est ce que les supporters sont venus de voir. On a pris beaucoup de plaisir et cela s’est vu sur le terrain. A titre personnel ? On a tenté. Je l’avais déjà dit lors des précédents matches que ça allait finir par entrer. On a montré qu’on était compatibles devant et qu’on pouvait s’amuser tout en étant décisifs. Et être qualifié pour mon deuxième Mondial ça me fait plaisir. Ça fait plaisir aussi de jouer comme on l’a fait ce soir et avec la qualification au bout. Je dépasse David Trézeguet au nombre de buts ? Oui, je suis content et fier car Trézeguet était une légende. Mais le plus important c’était de participer à la victoire ».

Kylian Mbappé, attaquant de l’équipe de France : « Ce soir, je pense que les gens ont pris du plaisir et nous aussi. »

« Oui, le ballon du match est dans le vestiaire oui. Le plus important c’était vraiment la qualification. En plus, dans le groupe, beaucoup de joueurs n’ont pas joué le Mondial. Et même pour ceux qui l’ont joué c’est un rêve de la jouer une deuxième fois. Ce soir, je pense que les gens ont pris du plaisir et nous aussi. On a respecté l’adversaire jusqu’au bout et c’est ce qui a donné ce score large. Mon but de la tête ? Le coach m’a chambré hier à l’entrainement quand j’ai marqué de la tête. C’est vrai que je n’ai pas un grand jeu de tête, mais cette année j’ai progressé et ça commence à correspondre à ce que je veux devenir. Le mondial, c’est un rêve, c’est un objectif, c’est tout. On va aller là-bas pour gagner. »

Didier Deschamps, sélectionneur de l’équipe de France : « C’est bien que tout le monde a eu sa part du gâteau »

« Oui, ça y ressemble oui. L’objectif c’était la qualification. Et en plus de ça, il y a la manière. Les joueurs ont pris du plaisir et en ont donné. Le partage c’est entre eux. C’est bien que tout le monde a eu sa part du gâteau et qui récompense ce qu’on a pu bien faire. On était dans le bon tempo. A la mi-temps, le risque était qu’on se relâche, mais non, on a continué. Et c’est ça respecter l’adversaire. C’était une très belle soirée de football, même si je n’oublie pas que c’était aussi une journée de commémoration. Ma 3e coupe du Monde ? Je ressens toujours de la fierté. Dans cette année 2021, on avait trois objectifs. Cet été, on avait 10 minutes d’égarement, mais avant et après l’équipe de France a prouvé sa qualité et sa force mentale. C’est pour ça que je continue de croire en elle. On est au Qatar, mais les statistiques des tenants du titre ne sont pas bonnes. Des journalistes brésiliens me l’ont rappelé hier. Il faudra être vigilants. Et contre la Finlande mardi prochain, il faudra respecter l’adversaire. Et chapeau aux joueurs. »