Équipe de France : Olivier Giroud accuse encore Benzema

Équipe de France : Olivier Giroud accuse encore Benzema

La querelle par caméras interposées qui existe entre Olivier Giroud et Karim Benzema n’est pas prête de s’achever. Le champion du monde continue d’accuser le vainqueur de la Ligue des Nations d’avoir écorné le jeu de l’équipe de France.

Le rappel de Benzema en équipe de France, a créé un déséquilibre tactique selon Giroud

Lors d’une interview accordée à L’Équipe, l’attaquant du Milan AC a insisté sur la mauvaise influence du retour du capitaine du Real Madrid en sélection. Même s’il dit ne rien reprocher à Karim Benzema, Olivier Giroud le voit comme un élément perturbateur chez les Bleus. Olive parle de tactique :

« Ce rappel a créé un déséquilibre tactique au niveau de l’équipe et dans notre façon de jouer. Je le dis avec franchise, et sans rien contre Karim. Il s’est passé beaucoup de choses malgré lui. On l’a bien remarqué sur certains matches. L’équipe de France a pu pallier ce problème d’adaptation tactique bien après. On l’a surtout constaté avec la Ligue des nations. Mais il a fallu du temps. Malgré lui, Karim a bouleversé rapidement notre façon de jouer qui était bien établie avec certains profils offensifs depuis cinq ans. La mayonnaise ne pouvait pas prendre du jour au lendemain surtout avant une compétition comme l’Euro. Il y a des affinités et des repères tactiques à trouver. On n’a pas le même profil non plus (…) Il n’y a jamais eu de problèmes. Karim a aussi changé, mûri et bien évolué. Tout s’est bien passé sur la compétition. On mangeait d’ailleurs tous les jours à la même table. »

Giroud frustré ?

Non sélectionné par Didier Deschamps pour la prochaine trêve internationale, Giroud est probablement entrain d’étaler une certaine frustration. Karim Benzema l’a logiquement relégué sur la touche et il ne veut pas le concevoir. Le milanais préfère endosser un rôle de tacticien qui n’est pas le sien et tourner le dos au joueur respectueux et travailleur que le monde entier a apprécié. L’ancien joueur de Chelsea refuse de comprendre que se passer d’un attaquant comme KB9 serait une erreur pour tout entraîneur.