FC Barcelone : Ronald Koeman est très déçu

Partagez !

FC Barcelone : Ronald Koeman est très déçu

Ronald Koeman, le coach du Barça, n’a pas caché sa déception après les deux points abandonnés par son équipe contre Cadiz (1-1).

Pas encore remis de la gifle essuyée contre le PSG mardi dernier (1-4), le Barça a manqué à son devoir ce dimanche lors de la réception de la modeste équipe de Cadiz à Nou Camp. Moribonds, les Catalans ont dû concéder un peu glorieux match nul (1-1).

Ronald Koeman n’a pas aimé la copie livrée par ses hommes et il n’a pas manqué de le relever au coup de sifflet final. « Peut-être que je suis plus déçu que je ne l’ai été mardi dernier, a-t-il déclaré. Nous avons eu une bonne dynamique à domicile et c’était un match pour réduire l’écart avec les équipes de tête. C’était un match où nous n’avons pas eu beaucoup de problèmes et c’est un match que l’équipe doit gagner en raison de sa qualité. »

Les joueurs n’ont pu qu’acquiescer et reconnaitre leur tort, à l’instar de Jordi Alba. « C’est de notre faute, nous sommes les seuls blâmer », a indiqué le latéral espagnol. Même son de cloche chez l’expérimenté Gérard Piqué : « Cela fait très mal. C’était une excellente occasion de se rapprocher du classement. On s’est créé beaucoup d’opportunités, avec quelques buts refusés. »

« Nous n’avons pas été à la hauteur »

Les Blaugrana ont eu des buts refusés, mais aussi un pénalty plutôt dur sifflé contre eux à la 88e. Koeman l’a souligné, mais sans verser dans la polémique. « Je pense que c’était un penalty très douteux, mais bon, ça peut se siffler. Pour un défenseur, il est important de savoir où vous êtes et la situation du jeu. Le défenseur n’a sûrement pas à risquer ça, mais je dois mieux l’analyser », a-t-il confié.

Beaucoup de joueurs du Barça sont passés à côté de leur sujet. Koeman s’est cependant gardé de pointer du doigt quiconque, préférant disséquer la prestation collective. « Je n’aime pas blâmer les joueurs individuellement, c’est toujours une question de collectif. Cadix a défendu dans sa zone, et en attaque, nous n’avons pas été à la hauteur, même si nous avons créé des opportunités. »

Le Barça se retrouve désormais à 8 points de la 1e place, et avec un match en plus. A quinze journées de la fin, la conquête du titre parait sérieusement compromise. Mais l’espoir demeure chez les Catalans. Piqué veut par exemple toujours y croire : « Si nous avons une bonne dynamique de jeu, nous pouvons encore avoir des options, mais c’est évidemment difficile ».