France : Kylian Mbappé raconte sa mésaventure après l’Euro

Kylian Mbappé

Auteur du penalty manqué qui a couté la qualification en quarts à la France à l’Euro, Kylian Mbappé n’a pas été épargné par les critiques. Il raconte ses mésaventures…

« Quand tu te prends un mur… »

Dans un entretien accordé à Thierry Henry sur Amazon Prime video, le natif de Bondy s’est confié sur les jours qui ont suivi cet épisode sombre de sa carrière. Victime même de racisme il nous relate une partie des faits :

« Quand tu te prends un mur… L’Euro, c’est un mur et tout de suite, tu te prends des questions. J’ai beaucoup discuté avec mon père et ma mère en sachant ce qu’il allait se passer, je savais que je voulais partir, ils m’ont demandé de me recentrer sur le terrain. Je mettais peut-être trop d’énergie dans autre chose. Ce qui avait fait ma force, c’était le terrain. Les gens viennent en payant leur place, ils s’en foutent de tes états d’âme ou que tu veuilles partir, que tu aies raté un penalty… Ils viennent voir le numéro 7 du PSG et ce que tu sais faire »

« On a conscience qu’on doit faire plus »

Kylian Mbappé à Thierry Henry : « Je ne suis pas un égoïste »

Dans cette interview, Kylian Mbappé est également revenu sur sa relation avec Messi et Neymar. Il parle de la MNM du PSG :

« On a conscience qu’on doit faire plus. Trois joueurs de ce niveau, de ce statut… on ne peut pas se cacher, il faut qu’on assume. On doit créer quelque chose, où on ne se voit pas décollés du collectif, défensivement mais aussi offensivement. Si Neymar doit revenir dans ses 60 ou 70 derniers mètres pour toucher le ballon, on doit être tous ensemble. On doit y mettre du notre (…) C’est difficile car quand tu joues dans une équipe avec Neymar et Messi, t’autoproclamer patron, c’est osé. Je suis dans une bonne période, le collectif aussi. Dire qui est le patron, on s’en fout. Le but, c’est de mettre les trois dans une bonne position, car on peut changer le cours d’un match »