Francesco Totti foudroyé par le décès de son père

Francesco Totti foudroyé par le décès de son père

Il s’appelait Enzo Totti, On le surnommait le Shérif. Le père de Francesco Totti est emporté par le coronavirus ce lundi à l’âge de 76 ans.

Francesco Totti est en deuil, foudroyé par ce fléau meurtrier qui tourmente l’humanité en 2020: le Covid-19. L’ancien capitaine des Giallorossi de la Roma a perdu son père, Enzo. Hospitalisé à Spallanzani après avoir contracté le coronavirus, il est décédé cette semaine, à l’âge de 76 ans. Le Shérif comme on le surnommait, était une personne à risques. Diabétique, il souffrait de nombreuses autres pathologies, nous indique la presse italienne. Enzo Totti avait été victime d’une crise cardiaque il y a quelques années.

Une figure du vestiaire romain

« À Trigoria (ndlr, le centre d’entraînement sportif de l’AS Roma), il était chez lui, une figure presque institutionnelle », écrit la Repubblica, jusqu’à ce que la santé lui joue des tours. Le père de Francesco Totti était célèbre pour ses incursions dans le vestiaire, lui qui apportait chaque année la pizza et la mortadelle au centre d’entraînement, pour célébrer l’anniversaire de son fils au talent sans bornes, qu’il n’aura pas ménagé dans sa jeunesse, pour en faire le joueur qu’il est devenu.

Ancien employé de banque, Enzo Totti vivait à Casal Palocco avec sa femme Fiorella. Il n’avait jamais renoncé à ses petites habitudes malgré la richesse et la renommée de son fils, qu’il aura suivi en camping-car, jouant aux cartes sur la route avec les supporters. Il n’était, en revanche, plus jamais au Stadio Olimpico, depuis la retraite de son fils. D’après Sportmediaset, aucun autre proche de Francesco Totti n’a été contrôlé positif au Covid-19. De nouveaux tests avaient été pratiqués dans son entourage après le décès du père. Par précaution, toutes les activités de l’école de football ont été suspendues.