Guingamp dégoûté par Giannelli Imbula

Guingamp dégoûté par Giannelli Imbula

L’arrivée de Raymond Domenech n’est pas la seule nouvelle qui domine l’actualité à Nantes. À ses côtés, l’essai de Giannelli Imbula chez les Canaris donne également le ton.

L’international congolais fait les gros titres aussi bien dans la Loire que sur les Côtes-d’Armor. Guingamp, son premier club pro, lui reproche un manque de respect.

« Guingamp met un terme définitif aux négociations »

À la recherche d’un challenge pour se relancer, Imbula s’était mis d’accord avec l’En Avant pour retrouver la forme. L’équipe avec laquelle il fût élu meilleur joueur de Ligue 2, avait trouvé judicieux de lui redonner une autre chance.

Une occasion que ne saisira pas l’ancien marseillais, attiré par la Ligue 1 et le vif de la Maison Jaune. Attendu pour parapher un contrat, le natif de Vilvorde a préféré partir sans prévenir. Un opportunisme qui n’a pas du tout plu aux dirigeants de l’écurie de L2 :

« Au mois d’octobre, En Avant Guingamp avait décidé d’accueillir son ancien joueur Giannelli Imbula, en recherche d’un club pour la suite de sa carrière. L’objectif était de lui permettre de retrouver un niveau athlétique compatible avec la pratique du football de haut niveau. Dans un premier temps, Giannelli a été intégré au groupe d’entraînement de National 2 avant de rejoindre le groupe pro il y a trois jours. Hier jeudi, le club a appris par voie de presse que Giannelli avait répondu favorablement à la sollicitation du FC Nantes qui souhaite le mettre à l’essai, alors qu’un rendez-vous était fixé lundi prochain avec son entourage pour définir son avenir à l’EAG. Une attitude irrespectueuse envers le club qui met un terme définitif aux négociations en cours quelque soit l’issue de son essai en Loire-Atlantique »

Un autre échec

En attendant les conclusions de l’essai, Imbula a encore enregistré un échec dans sa carrière. Derrière Marseille, cet ancien espoir du foot français a enchaîné les revers. Ses signatures à Porto, Stoke City, Toulouse, Rayo Vallecano, Lecce et au FK Sotchi ne donneront jamais les résultats escomptés. À Guingamp, le milieu relayeur pouvait donc revenir crescendo à son niveau et il s’est encore manqué. Espérons que ce soit la dernière fois.