Henry sur Mbappé, Messi et Neymar: « C’est un peu tard quand même »

Henry sur Mbappé, Messi et Neymar: C’est un peu tard quand même

Trois buts de Mbappé, trois de Neymar et trois passes décisives de Lionel Messi, la MNM pensait avoir conquis les cœurs de tout le monde avec cette prestation XXL qui a conduit à l’humiliation de Clermont (6-1). Sauf que l’homme est un éternel insatisfait, surtout lorsqu’il s’appelle Thierry Henry…

« On avait déjà eu un avant-goût contre Lorient… »

Réputé pour son exigence, le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France n’a pas vraiment été émerveillé par les performances de Kylian Mbappé, Neymar et Lionel Messi à Clermont. Le champion du monde 98 aurait bien aimé voir cette cohésion plus tôt dans la saison, probablement en Ligue des Champions contre le Real Madrid. Pour Titi, cet éclat arrive trop tard… :

« On avait déjà eu un avant-goût contre Lorient (5-1), là c’est Clermont. Trois passes de Leo Messi, trois buts de Neymar et trois buts de Kylian Mbappé. Bravo. On attendait de voir ça depuis le début, mais ils n’ont pas toujours été là en même temps. Neymar s’était blessé. La 14e fois qu’ils sont alignés ensemble ? Oui, mais c’est 14 matches sur combien. Ce n’est pas énorme et puis Neymar est revenu il n’y a pas si longtemps quand même. Maintenant, Kylian l’a dit lui-même. Il n’est jamais tard hein… mais c’est un peu tard quand même », a ironisé la légende des Gunners d’Arsenal, soutenu par un Jérôme Rothen plus incisif lorsqu’il s’agit notamment de tacler Ney, qui a osé se vanter d’avoir mis trois buts contre un promu :

« Mais Neymar… Mais tais-toi. Qu’est-ce que tu nous mets 3 buts et tu viens faire le malin parce que t’as mis un doublé, parce que t’as mis 5 buts en 2 matches… », s’est indigné l’ancien parisien, dixit Foot Mercato, avant de quasiment demander le départ du brésilien : « Je suis sûr que les supporters ont envie qu’il parte. Et à force de le dire et de le constater, aujourd’hui à Doha… ils se posent la question de savoir s’il doit rester ».

Tite sur Neymar : « Nous avons une inquiétude générale »