Indignation générale de Noël Le Graët sur Zinedine Zidane

Indignation générale de Noël Le Graët sur Zinedine Zidane

Les déclarations de Noël Le Graët à propos de Zinedine Zidane lors de l’émission Bartoli Time ce dimanche sur RMC ont provoqué de vives réactions. Celles-ci agitent déjà la presse internationale, d’autant plus après le tacle de Kylian Mbappé à l’encontre du président de la FFF.

Des propos qui choquent le monde du football et même au-delà. Ce dimanche, Noël Le Graët, le patron de la Fédération française de football (FFF) a affirmé avec autorité sur RMC son choix de prolonger Didier Deschamps. Dans le même temps, l’homme de 81 ans a balayé l’hypothèse qui menait à Zinedine Zidane, provoquant avec ses déclarations un véritable tollé.

Interrogé sur les rumeurs qui lient Zidane au poste de sélectionneur du Brésil, Noël Le Graët a indiqué qu’il en avait « rien à secouer ». « Je ne l’aurais même pas pris au téléphone », a-t-il dit aussi à propos de négociations potentielles avec Zinedine Zidane après la Coupe du monde après la finale perdue par les Bleus: « Je ne l’ai jamais rencontré et on n’a jamais envisagé de se séparer de Didier Deschamps ».

Zinedine Zidane : « Il ne faut jamais dire jamais »

Mbappé prend position pour Zinedine Zidane

Il n’en fallait pas plus pour que Kylian Mbappé sorte de son silence: « Zidane c’est la France, on manque pas de respect à la légende comme ça. » Meilleur buteur du dernier Mondial et devenu le joueur le plus emblématique de l’équipe de France, l’attaquant du PSG prend position publiquement à l’encontre du président de la FFF.

De son côté, Kylian Mbappé s’est déjà opposé par le passé à sa Fédération. Mais sans doute jamais aussi directement. Ces derniers mois, le joueur de 24 ans avait mené la fronde dans l’affaire des droits à l’image des joueurs français. Après l’Euro 2021, il avait aussi exprimé sa frustration de ne pas être défendu par sa Fédération après des insultes racistes prononcées à son encontre à l’issue d’un tir au but raté face à la Suisse.

La presse française et internationale n’a pas manqué de faire ses gros titres avec les déclarations de Le Graët et de Mbappé. Celles-ci s’inscrivent en plus dans un contexte tendu avec les conclusions de l’audit autour de la FFF qui doivent arriver début février. Lancé par le ministère des Sports, celui-ci enquête après les récents scandales de la FFF, mettant notamment en avant le comportement de Noël Le Graët.

Une indignation politique

Ministre des sports, Amélie Oudéa-Castéra n’a pas manqué de critiquer aussi Noël Le Graët: « Déclarations à nouveau hors sol avec en prime cette fois un manque de respect honteux, qui nous heurte tous, à une légende du foot et du sport : un ‘président’ de la première fédération sportive de France ne devrait pas dire ça, a estimé la membre du gouvernement. Des excuses pour ce mot de trop sur Zinedine Zidane s’il vous plaît. »

Plusieurs députés de la France Insoumise ont été eux les premiers à embrayer sur les réseaux sociaux pour dénoncer les propos de Le Graët: « Quelle honte qu’un dirigeant de la FFF tienne de tels propos. Le football français mérite mieux que M. Le Graët », a réagi l’élu François Piquemal. « Incroyable manque de respect », a de son côté écrit Carlos Martens Bilongo, lui aussi élu de la FI.

Samedi, la FFF avait annoncé la prolongation de contrat de Didier Deschamps jusqu’en 2026 pour la prochaine Coupe du monde. Le mandat de Noël Le Graët à son poste de président de la Fédération se termine lui en décembre 2024. Reste néanmoins à connaître les conclusions de l’audit et les remous provoqués par sa dernière sortie, qui pourraient changer la donne.