Javier Pastore sur la venue de Messi au PSG : « J’ai été un peu surpris. »

Javier Pastore sur la venue de Messi au PSG :

Première grande recrue de l’ère QSI au PSG, Javier Pastore s’est récemment exprimé sur le transfert de Lionel Messi. L’ancien coéquipier de La Pulga en sélection argentine, n’a pas caché son étonnement au moment de répondre aux journalistes de RMC Sport ce mardi 12 octobre 2021.

Javier Pastore a été surpris par le départ de Messi au PSG

Revenant sur cet épisode historique pour le football européen et mondial, l’ancien joueur du CA Talleres ne s’imaginait pas voir Lionel Messi sous un autre maillot que celui du FC Barcelone. Javier Pastore a douté jusqu’à ce que le fait s’accomplisse et que le sextuple Ballon d’or signe pour le PSG :

« J’ai été un peu surpris (de sa signature au PSG, ndlr), raconte Pastore parce que je pensais sincèrement qu’il allait rester à Barcelone. Quand la nouvelle est sortie qu’il ne pouvait pas rester, je savais déjà que l’unique équipe qui pouvait le prendre, c’était le PSG. Pas seulement pour l’argent, mais aussi pour la ville, la qualité de vie et beaucoup de choses. C’était la meilleure option pour lui de rejoindre le PSG. Maintenant, on est supporter non seulement du PSG, mais aussi de Messi. C’est un club où j’ai joué et ça me fait plaisir que le meilleur joueur du monde y joue aussi ».

Javier Pastore, un talent gâché

Arrivé au PSG en 2011 pour faire entrer Paris dans une autre dimension, Javier Pastore était l’espoir des Bleus et Rouges. Avant de signer Lionel Messi, le projet qatari a longtemps misé sur cette star qui ne donnera jamais les graines escomptées. Son passage de 7 ans ne laissera pas de traces indissolubles chez les parisiens. El Flaco demeure à jamais un talent gâché du football.

Évincé par la Roma où il n’a joué que 37 matches en trois saisons, le milieu de terrain de 32 ans ne sera plus le technicien de Palerme qui faisait vibrer ses adversaires avec des gestes dont lui seul a le secret. À Elche désormais, Javier Pastore vit la fin d’une carrière qui aurait pu être bien plus belle.