Juventus : Dybala dépasse Platini au classement des meilleurs buteurs

Juventus : Dybala dépasse Platini au classement des meilleurs buteurs

Victorieuse du Zénith Saint-Pétersbourg, la Juventus s’est qualifiée pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Une retentissante victoire sur les russes (4-2), qui porte la double signature de Paulo Dybala. Le turinois est désormais devant Cristiano Ronaldo et Michel Platini au classement des meilleurs buteurs Bianconeri de tous les temps.

Michel Platini doublé par Paulo Dybala

Imitant la célébration du Roi après son deuxième but, Paulo Dybala a donc pris seul la douzième place du classement. Michel Platini doublé, l’argentin est dorénavant lancé à la conquête du top 10. Le gallois John William Charles et les italiens Federico Munerati et Roberto Baggio sont maintenant ses prochaines cibles. Onzième, dixième, neuvième, les trois ont respectivement inscrit 109, 114 et 115 buts. Des chiffres qui pourraient tomber cette année.

Paulo Dybala devant Cristiano Ronaldo

Michel Platini n’est pas le seul Ballon d’or à avoir subi la loi de Paulo Dybala. Le capitaine de la Juventus est également passé devant les 101 buts de Cristiano Ronaldo. Le portugais est actuellement immobilisé à la quatorzième position devant le renard des surfaces à la retraite, Filipo Inzaghi. Le champion du monde 2006 compte 89 buts.

La liste des meilleurs joueurs du monde de l’année 2021 est tombée

Les 10 meilleurs buteurs de l’histoire de la Juventus

1 – Alessandro Del Piero (Italie) : 289 buts (1993 – 2012)
2 – Giampiero Boniperti (Italie) : 182 buts (1946 – 1961)
3 – Roberto Bettega (Italie) : 179 buts (1970 – 1983)
4 – Omar Sívori (Italie – Argentine) : 174 buts (1957 – 1965)
5 – David Trezeguet (France) : 171 buts (2000 – 2010)
6 – Felice Borel (Italie) : 163 buts (1932 – 1941 / 1942 – 1946)
7 – Pietro Anastasi (Italie) : 132 buts (1968 –1976)
8 – John Hansen (Danemark) : 124 buts (1948 – 1954)
9 – Roberto Baggio (Italie) : 115 buts (1990 – 1995)
10 – Federico Munerati (Italie) : 114 buts (1922 – 1933)