Klopp n’aura « aucun regret » s’il n’entraîne jamais le Real Madrid

Klopp n'aura

L’entraîneur des Reds, Jürgen Klopp, a plaisanté avec les journalistes lorsqu’on lui a demandé s’il le regretterait s’il n’avait jamais la chance d’aller en Liga.

Jürgen Klopp insiste sur le fait qu’il n’aurait aucun regret s’il n’avait jamais eu la chance d’entraîner le Real Madrid au cours de sa carrière. Mais l’entraîneur de Liverpool a l’œil sur un club espagnol – le Real Majorque ! Le technicien des Reds a été interrogé par des journalistes locaux sur la possibilité d’entraîner en Espagne avant le match aller du quart de finale de la Ligue des champions des Reds avec le Real Madrid mardi soir. L’entraîneur de 53 ans a répondu à la question sur le ton de la plaisanterie.

« J’ai dit que si je n’avais à la fin de ma carrière que trois clubs, qui sont Mayence, le Borussia Dortmund et Liverpool, alors ce n’est pas trop mal. Je ne le regretterais pas. Vous me demandez si je le regretterais si je n’entraîne jamais le Real Madrid ? C’était ça la question ? Je ne pense pas. Mais quand nous sommes sortis de l’avion aujourd’hui, je regrette déjà de ne pas vivre ici car le temps est tellement meilleur ici. Vous ne pouvez pas imaginer, nous étions gelés – j’avais un gilet avec moi et tout ce genre de choses. Vous êtes béni, pour être honnête, de vivre ici. Nous c’est dur ! Nous vivons à la dure », a plaisanté Jürgen Klopp.

« Qui entraîner entre le Barça, le Real et l’Atlético ? Oh, je dois réfléchir. Ce sont trois bons clubs de football. Je voudrais voir cela comme je les adapterais à tous, pour être honnête à 100%. Le seul problème est que je n’ai pas le temps et que mon espagnol est vraiment mauvais ! Donc tu n’aimerais pas ça, m’avoir en Espagne et puis je parle toujours cet espagnol cassé et fais toujours cette blague sur la commande d’une bière. Vous ne pouvez pas travailler avec ça pendant longtemps ! Tous les clubs ici ont de grands managers. Le Real Majorque ce serait bien – pour y vivre au moins ! », a ajouté l’Allemand.

Jürgen Klopp ne pense pas que les Reds voudront prouver quelque chose aux observateurs du monde entier après leur saison décevante en Premier League : « Je ne suis pas si déterminé à montrer au monde à quel point nous sommes bons, je veux montrer à nos fans que nous nous battons toujours, pour être honnête. C’est beaucoup plus important pour moi. Si les gens pensent que parce que nous ne jouons pas dans une bonne situation, je suis un pire manager, je n’aime pas ça mais je m’en fiche, pour être honnête. C’est comme ça. Nous avons eu des problèmes; si vous êtes avec nous, vous connaissez les problèmes et tout ce genre de choses ».

« Il ne s’agit donc pas de ça. C’est à propos de cela que nous voulons tirer le maximum de cette saison. Nous l’avons donc répété à maintes reprises – jusqu’à un moment précis de la saison, vous créez une base, puis il y a la fin de la saison. Et nous sommes là-dedans. Nous avons créé une base raisonnablement meilleure avant que cette saison. Mais nous sommes toujours en lutte, tout d’un coup pour les places en Ligue des champions également », a ajouté l’Allemand.

Face au Real Madrid, Liverpool tentera de prendre sa revanche sur la finale de Ligue des champions perdue en 2018, bien que Jürgen Klopp ait exclu une quelconque idée de vengeance de la part des Reds. Distancé en Premier League, Liverpool sera sûrement encore plus motivé à l’idée de briller en C1. Qui plus est, en cas de sacre, les Reds seront automatiquement qualifiés pour la compétition la saison prochaine, et c’est peut-être bien leur meilleure chance d’y parvenir.