Koundé, Harry Kane, Mbappé, les grosses déceptions de ce mercato

Koundé, Harry Kane, Mbappé, les grosses déceptions de ce mercato

L’issue de ce mercato d’été n’a pas forcément ravi tout le monde. Certaines transactions n’ont pas été conclues comme convenu, laissant de ce fait l’une des parties prenantes dans le désarroi. Voici les plus marquantes d’entre elles…

Jules Koundé à Chelsea

Le départ de Kurt Zouma pour West Ham était supposé donner le coup d’envoi du transfert de Jules Koundé à Chelsea. Contre toute attente, le défenseur du FC Séville n’a pas bougé. Ses propriétaires attendaient au moins 80 millions d’Euros pour le libérer, une somme que Chelsea a refusée de mettre sur la table. Ce n’est peut-être que partie remise. Le club de Thomas Tuchel aura certainement d’un défenseur pour remplacer l’ancien Stéphanois.

Harry Kane à Manchester City

Pep Guardiola n’a toujours pas trouvé l’avant-centre qu’il cherche. Harry Kane a longtemps été évoqué à Manchester City, mais il n’est pas arrivé. Probablement contre son gré, le buteur anglais a été retenu par son président Daniel Levy. Tout semble désormais réuni pour que dès cet hiver ou l’été prochain, ce feuilleton reprenne de plus belle. Surtout que le Prince Harry a bien précisé sur son compte Twitter, qu’il resterait chez les Spurs cet été…

Kylian Mbappé au Real Madrid

Kylian Mbappé n’ira pas au Real Madrid cet été. Le PSG n’a même pas dénié répondre à la troisième et dernière offre de 200 millions d’Euros du club madrilène. Leonardo et sa direction vont garder la pépite de Bondy une année de plus. Des tentatives de prolongation seront certainement encore faites pour ce jeune joueur qui semble plus que jamais décidé à réaliser ses rêves.

En équipe de France avec Karim Benzéma pour les éliminatoires de la prochaine Coupe du Monde au Qatar, Kylian Mbappé devrait rester indomptable, maintenir sa position inchangée et partir de Paris libre. Selon l’émission espagnole El Chiringuito, le Real Madrid aurait même déjà commencé les manœuvres pour le signer dès Janvier. Déçu par le comportement de ses dirigeants, le champion du monde serait alors libre de s’engager avec le club de son choix… s’il ne prolonge pas.