La déclaration de Zinedine Zidane qui fait trembler tout Madrid

La déclaration de Zinedine Zidane qui fait trembler tout Madrid

Après le succès de ses hommes contre Liverpool (3-1), l’entraîneur français Zinedine Zidane s’est arrêté au micro de Sky Italia. Et ses propos font aujourd’hui la Une des médias madrilènes.

Ce matin, la belle victoire du Real Madrid face à Liverpool lors du quart de finale aller de Ligue des Champions (3-1) fait logiquement la Une des journaux espagnols, et surtout madrilènes. Mais si vous jetez un oeil sur les sites internet des principaux quotidiens de la capitale ibère, ce n’est pas la performance des hommes de Zinedine Zidane qui fait les gros titres. Mais bien les quelques mots que ZZ a lâchés à la télévision italienne.

Disponible pour se prêter au jeu des interviews d’après-match pour les diffuseurs de la coupe aux grandes oreilles, Zinedine Zidane est passé devant le micro de Sky Italia. Une chaîne transalpine riche en consultants de choix. Et c’est un certain Alessandro Del Piero qui a accueilli son ancien coéquipier à la Juventus pour lui évoquer son passé en Italie. Et voici la réponse du champion du monde 1998.

Zidane très attaché à l’Italie et à la Juve

« Est-ce que c’est l’Italie ou Del Piero qui me manquent le plus ? Les deux. L’Italie est dans mon coeur, j’ai passé cinq ans à Turin et la Juventus est toujours importante pour moi. Un futur à la Juve ? Pour le moment, je suis ici, on verra… » En soi, cette déclaration n’a rien d’un « bombazo » (une bombe) comme aiment titrer les médias espagnols lorsqu’une information XXL surgit. Mais vu le contexte du moment à Turin et à Madrid, c’est suffisant pour eux.

En effet, il convient de rappeler que le futur de Zidane au Real Madrid reste très incertain, et il n’est pas exclu que le technicien français refasse le coup de 2018 en pliant bagage de lui-même, malgré un contrat courant jusqu’en 2022. Enfin, Andrea Pirlo est, de son côté, plus que jamais menacé. En passe d’abandonner le trône de Serie A pour la première fois depuis 2011 et déjà sorti de la Ligue des Champions, l’ancien milieu de terrain vit des moments très difficiles et l’ombre de Massimiliano Allegri plane constamment au-dessus de lui. Depuis hier soir, certains diront que celle de Zidane aussi.