La raison de la mise à l’écart de Benzema dévoilée

Partagez !

La raison de la mise à l’écart de Benzema dévoilée

Philippe Tournon, l’ancien chef de presse de l’équipe de France, s’est exprimé sur l’éviction de Karim Benzema du groupe tricolore.

Depuis 2015, et suite à l’affaire de la sextape, Karim Benzema ne fait plus partie de l’équipe de France. Didier Deschamps a choisi de tourner le dos, sans jamais vraiment donner l’explication concernant la vraie raison de cette mise à l’écart.

Le sélectionneur a justifié son choix en indiquant qu’il voulait préserver l’unité du groupe. Cela lui a plutôt bien réussi puisque sans Benzema, l’équipe de France a disputé deux finales de grands tournois consécutifs. Celle perdue face au Portugal à l’Euro, puis celle gagnée au Mondial 2018 en Russie.

Zidane soutient Benzema dans l’affaire de la sextape

Toutefois, il semblerait que l’éviction de Benzema n’a rien à avoir avec le groupe tricolore, et n’est pas en relation avec une quelconque décision tactique.

Si Deschamps continue d’ignorer l’attaquant du Real c’est parce qu’il ne lui a pas pardonné sa sortie dans la presse espagnole, juste avant le championnat d’Europe 2016. A l’époque, KB9 avait indiqué que son sélectionneur avait cédé à la partie raciste de la France en ne le convoquant pas pour cette compétition. Cette version vient d’être confirmée par Philippe Tournon.

« Pour Deschamps, c’était trop »

L’ancien chef de presse de l’équipe de France a accordé une interview à RTL. Et il est revenu en long et en large sur cet épisode. « Il (Deschamps) était vraiment bouleversé par ce qu’il s’était passé, a-t-il indiqué, précisant également qu’Eric Cantona aurait influé sur la décision de Deschamps. Et on peut penser, même s’il ne l’a jamais dit clairement, que la ligne rouge avait été franchie ce jour-là. Et que Benzema, bien que n’étant pas à l’origine directement des tags racistes sur la maison… c’était un enchaînement. Cantona avait été dans la partie, Benzema avait dit ‘peut-être qu’il a cédé à une partie raciste de la France’ et là-dessus, arrive le tag à Concarneau sur la maison des Deschamps. C’était trop. »

International pendant huit ans, Benzema a vu sa carrière internationale s’arrêter en 2015 alors qu’il comptait 81 sélections.

Pour rappel, cette semaine, l’ancien lyonnais a été renvoyé en correctionnelle par le parquet de Versailles et sera jugé pour « tentative de chantage » à l’encontre de Valbuena, de même que quatre autres personnes. Il est accusé d’avoir incité l’actuel milieu de l’Olympiakos et ex-coéquipier en équipe de France à payer des maîtres-chanteurs qui menaçaient de dévoiler une vidéo intime le mettant en scène.