Le Brésil s’impose grâce à un triplé de Neymar, l’Argentine dans la douleur

Le Brésil s'impose grâce à un triplé de Neymar, l'Argentine dans la douleur

Le Brésil ramène un précieux succès du Pérou (2-4) grâce à un triplé de son attaquant Neymar. La Colombie a accroché un nul (2-2) au Chili. L’Argentine a battu la Bolivie mais dans la douleur. L’Uruguay s’est largement incliné en Équateur (4-2).

Muet lors du festival offensif face à la Bolivie (5-0), Neymar s’est rattrapé comme il se doit ce mardi soir au Pérou. La star du Paris SG a été l’homme du match, inscrivant un triplé (27e sur penalty, 79e sur penalty et 90e). Grâce à ses trois buts, le n° 10 compte désormais 64 réalisations en sélection. Il dépasse Ronaldo (62) et a maintenant Pelé (77), meilleur buteur de l’histoire de la Seleção, dans le viseur.

Sa prestation XXL a en tout cas rassuré un Brésil hésitant, mené deux fois au score sur des buts d’André Carrillo (5e) et Renato Tapia (58e), avant de finalement l’emporter (2-4) à Lima. Richarlison, très en forme en ce début de saison avec Everton, a inscrit l’autre but auriverde. À noter que l’autre Parisien Marquinhos est sorti sur blessure dès la 11e minute, remplacé par Rodrigo Caio, ce qui ne devrait pas plaire à Thomas Tuchel.

L’Argentine dans la douleur

Deux sur deux pour l’Argentine. L’Albiceleste s’est imposée en Bolivie (1-2), mardi soir, prenant la tête de la zone CONMEBOL, avec 6 points. Menés lors du premier acte, les Argentins ont recollé juste avant la pause, par un but heureux de Lautaro Martinez, puis pris les devants grâce à Joaquin Correa à la 79e. Lionel Messi a quant à lui été plutôt discret.

Quinze ans plus tard, l’Argentine a retrouvé le goût de la victoire en Bolivie. A l’image de Lionel Messi, l’Albiceleste a longtemps été atone à La Paz, à plus de 3 600 mètres d’altitude, avant de se réveiller en seconde période pour dominer une sélection plus à l’aise collectivement (1-2). Si la manière n’y est pas encore, l’essentiel est là pour les Argentins, auteurs de leur deuxième succès en autant de match de qualification pour la Coupe du Monde 2022 dans la zone CONMEBOL.

L’Uruguay prend cher, Falcao sauve les siens

Dans les autres rencontres de la soirée, l’Uruguay a subi la loi de l’Équateur (4-2). Menés de quatre buts à l’entrée du dernier quart d’heure, les hommes d’Oscar Washington Tabarez n’ont pu que sauver l’honneur dans les dernières minutes, grâce à un doublé de Luis Suarez sur penalty. La Celeste se voit donc déjà distancée par le Brésil et l’Argentine, mais aussi la Colombie, dans ce groupe AmSud des éliminatoires pour le Mondial 2022 au Qatar.

Les Cafeteros ont eu obtenu un nul presque miraculeux en déplacement au Chili (2-2). Entré en jeu en seconde période, Radamel Falcao a inscrit le but de l’égalisation à la 90e minute. Arturo Vidal et Alexis Sanchez, les deux compères de l’Inter, ont marqué pour la Roja. Enfin, le Paraguay s’est imposé au Venezuela, sur un but de Gaston Gimenez en fin de match (0-1).

Le classement du groupe des éliminatoires Amsud de qualification pour le Mondial 2022 :

Brésil – 6 points (+7)
Argentine – 6 points (+2)
Colombie – 4 points (+3)
Paraguay – 4 points (+1)
Équateur – 3 points (+1)
Uruguay – 3 points (-1)
Chili – 1 point (-1)
Pérou – 1 point (-2)
Venezuela – 0 point (-4)
Bolivie – 0 point (-6)
Prochaine journée :
Argentine – Paraguay
Brésil – Venezuela
Bolivie – Équateur
Chili – Pérou
Colombie – Uruguay