Le contrat d’Emiliano Sala à Cardiff n’était pas valable…

Emiliano Sala
Le contrat d’Emiliano Sala à Cardiff n’avait pas été homologué par la Premier League

Affaire Emiliano Sala, suite. Le Telegraph dévoile que le contrat signé par Emiliano Sala avec Cardiff City n’était pas valable au regard des règlements de la Premier League.

Emiliano Sala aimerait sans doute pouvoir reposer en paix. Mais depuis sa disparition, pas un jour ne se passe sans que l’Argentin soit à la une des tabloïds anglais, entre détails scabreux sur les recherches ou les conditions de la mort du joueur, interview de l’intermédiaire dans le transfert du buteur à Cardiff Willie McKay ou passes d’armes entre clubs au sujet des suites financières de l’opération. Ce jeudi encore, le Telegraph y va de sa révélation.

Le sérieux quotidien britannique explique que le contrat signé par l’ancien Nantais avec les Bluebirds n’était pas valide au regard des règlements en vigueur en Premier League. Une information qu’aucune des deux parties n’a souhaité confirmer. Selon le Telegraph, les avocats de l’institution dirigeante de l’élite du football anglais ont toutefois décelé des problèmes dans ce bail et l’ont notifié au club gallois.

Un détail administratif… sauf pour Cardiff

Dans ce courrier, ces derniers invitaient l’écurie du président Mehmet Dalman à retoquer le contrat et à le renvoyer pour qu’il soit définitivement validé. Autrement dit, le bail d’Emiliano Sala n’était pas homologué par la Premier League et le goleador aurait donc dû attendre février (il avait signé courant janvier) pour faire ses débuts avec les pensionnaires du Cardiff City Stadium en championnat d’Angleterre. Un détail administratif plutôt courant si l’on en croit le Telegraph.

Cependant, la formation britannique compterait s’appuyer sur ce point contractuel pour faire valoir l’idée qu’Emiliano Sala n’était pas « officiellement » un de leurs joueurs et donc ne pas régler les 17 M€ du transfert dus au FC Nantes. Les Canaris ont déjà fait savoir qu’ils ne recevaient pas cet argument et ont notifié la FIFA dans cette affaire dont on risque – malheureusement pour la mémoire du défunt et pour sa famille – d’entendre parler encore longtemps…