Le Graët sur le fiasco aux JO: « Ce n’est pas la faute des joueurs. »

Le Graët sur le fiasco aux JO:

​Le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, est revenu sur l’élimination de la France dès la phase de poule lors des Jeux Olympiques à Tokyo.

Dans une interview accordée à Ouest-France, Noël Le Graët, président de la Fédération française de football, fustige le comportement des clubs de Ligue 1 qui ont refusé de libérer leurs joueurs lors des Jeux Olympiques.

Le Graet veut désormais prendre les devant en obligeant ces clubs à libérer aux moins deux joueurs de moins de 21 ans pour Paris 2024. ​Le président de la Fédération française de football pense que c n’est pas la faute de ceux qui étaient là-bas car ils ont fait ce qu’ils devaient faire.

« Je le regrette et je suis vexé qu’on ait envoyé une équipe très affaiblie. Ce n’est pas la faute de ceux qui étaient là-bas, qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes. On ne va pas se raconter d’histoires, on n’a pas été très bons sur ce coup-là. On va bien regarder pour Paris 2024. Je vais déjà rencontrer Infantino dans deux semaines à Paris, puis les présidents de clubs. Il faut que les clubs aient l’obligation de libérer au moins deux joueurs de moins de 21 ans. Je ferai voter cela aussi bien au CA de la Ligue, qu’au Comex de la FFF », , a-t-il lâché Noël Le Graët…

…mais a aussi défendu du sélectionneur de cette catégorie, Sylvain Ripoll.

« Je vois bien qu’il travaille sérieusement, assure-t-il. C’est l’équipe la plus compliquée à gérer, il faut la renouveler en permanence. Elle n’avait pas été qualifiée aux JO depuis longtemps (1996), ni à l’Euro (depuis 2006). Là, dans sa liste de septembre, j’en connais à peine la moitié. Ils sont à peine titulaires dans leurs clubs. Cela va très vite dans cette catégorie. »