Le joueur turc Cevher Toktas tue son fils de 5 ans. Une mort atroce !

Le joueur turc Cevher Toktas tue son fils de 5 ans. Une mort atroce !

Cevher Toktas, le défenseur central de Bursa Yildirim en Turquie, a avoué avoir tué son fils de 5 ans par étouffement.

Alors que ce jeune garçon a été déclaré décédé de mort naturelle, son père est passé à table quelques jours après pour décrire les effroyables conditions du décès de son fils.

Pourquoi Cevher Toktas a-t-il tué son fils ?

Le footballeur turc Cevher Toktas a reconnu avoir assassiné son fils à l’hôpital où il a été admis avec des symptômes apparents du COVID-19. Les médecins pensaient qu’il était mort naturellement, mais onze jours plus tard, le père a avoué à la police qu’il avait causé sa mort par étouffement.

Le garçon, à peine âgé de cinq ans, avait été emmené à l’hôpital par son propre père, Cevher Toktas, parce qu’il avait des symptômes du Covid-19. Il souffrait d’une forte fièvre et avait des difficultés respiratoires. Les docteurs ont décidé son admission aux soins intensifs par précaution et c’est là qu’il est décédé deux heures plus tard.

Le meurtrier présumé a avoué les faits au poste de police après s’être volontairement présenté. « J’ai appuyé un oreiller contre le visage de mon fils qui était couché. Pendant 15 minutes, je l’ai serré sans jamais le retirer. C’est quand il a cessé de bouger que je l’ai relâché », a-t-il avoué.

De plus, il aurait fait toutes ces déclarations avec un froid glacial. Il aurait même ajouté : « Je ne l’aimais pas . Je ne l’ai jamais aimé depuis qu’il est né. »

Vous pourriez aussi aimer :AS Monaco Mercato : Turquie, un sale coup de Carlo Ancelotti mis à nu. La police turque a immédiatement arrêté Cevher Toktas après ces aveux.