Le Real aurait pris une décision radicale, avec le consentement de Zidane

Le Real aurait pris une décision radicale, avec le consentement de Zidane

Le Real Madrid aurait pris une décision radicale dans les semaines à venir, et le tout avec le consentement de son entraîneur Zinedine Zidane.

C’est peut-être la fin d’une histoire d’amour d’un peu plus de sept ans qui se profile à l’horizon. Arrivé au Real Madrid en 2013 en provenance de Malaga, Isco (28 ans) était à l’époque considéré comme l’un des plus grands talents en devenir du football espagnol. Mais le milieu de terrain n’a jamais affiché une grande régularité chez les Merengues, et ce, alors qu’il a souvent bénéficié du soutien d’un Zinedine Zidane convaincu qu’il pouvait l’amener vers les sommets.

Une croyance qui avait d’ailleurs poussé le Real Madrid à prolonger son contrat jusqu’en 2022 lorsqu’en 2017, plusieurs grosses cylindrées européennes dont le Barça lorgnaient son profil (il ne restait alors qu’un an de contrat à Isco). Aujourd’hui, il n’est plus vraiment question de parler prolongation pour l’international espagnol (38 sélections, 12 buts). Comme nous vous le relations dernièrement, Isco est en chute libre au Real et sa dernière performance contre Valence (défaite 4-1) lui a d’ailleurs valu une belle salve de critiques de la part de la presse espagnole.

Zidane a validé la mise en vente d’Isco

Un triste constat qui a forcé les dirigeants du Real Madrid à prendre une décision radicale, avec le consentement de Zidane. A un an et demi de la fin du contrat d’Isco, ce dernier a été mis sur la liste des transferts, selon El Confidencial. Le choix de la Casa Blanca est clair : le Real va essayer de lui trouver preneur cet hiver ou l’été prochain, dans le but d’éviter un départ gratuit en 2022.

Barré dans l’entrejeu par Kroos, Casemiro, Modric, Valverde, Asensio, Hazard, voire Vinicius Junior, l’ancien Malagueño n’a pas d’autre solution que de partir s’il veut se relancer. De quoi réjouir un certain Carlo Ancelotti ? Après avoir réalisé un coup de maître en s’offrant les services de James Rodriguez sans payer un sou, le coach d’Everton a été cité comme courtisan déclaré pour accueillir Isco. Sauf que le Transalpin a démenti ce jeudi en conférence de presse. « Ce n’est pas vrai. Nous n’avons pas encore commencé à réfléchir sur le mercato d’hiver. Donc tout ce qu’il se dit, c’est des conneries. »