Le Real Madrid battu, Manchester City leader, Empoli fait chuter Naples…

Tout ce qu’il s’est passé ce mercredi en Allemagne, en Angleterre, en Espagne et en Italie. Avec entre autres Manchester City qui reprend le trône et le Real de Zizou défait à Valence.

Premier League

Manchester City

Manchester City reprend tranquillement la tête

Et de 8 ! Après une nouvelle démonstration de force, Manchester City enchaîne une huitième victoire consécutive en Premier League. Sous la pression de Liverpool qui était provisoirement repassé devant, les Citizens ont fait le boulot contre une équipe de Cardiff bien à la peine. Victoire tranquille, 2-0. Tout s’est déroulé lors du premier acte. Profitant d’un mauvais placement d’Etheridge, De Bruyne trouvait l’ouverture dans un angle fermé (1-0, 6e). Juste avant la pause, c’est Sané qui était à la conclusion sur une demi-volée à l’entrée de la surface (2-0, 44e). Avec 79% de possession de balle et 27 tirs, City n’a jamais tremblé. Seule fausse note, Pep Guardiola a perdu Zinchenko sur blessure. Ce succès permet au coach espagnol et à ses hommes de reprendre leur place de leader. Sur les autres pelouses, Chelsea, grâce notamment à un but de Giroud, s’impose 3-0 contre Brighton, tandis que Tottenham, pour sa première dans son nouveau stade, l’emporte contre Crystal Palace 2-0.

Les résultats de Premier League

Wolverhampton 2-1 Manchester United
Watford 4-1 Fulham
Chelsea 3-0 Brighton
Tottenham 2-0 Crystal Palace
Manchester City 2-0 Cardiff

Liga

Real Madrid battu

Valence joue un très mauvais tour au Real Madrid

L’opération reconquête est toujours en cours au Real Madrid. Mais dans ce choc contre une équipe de Valence souvent irrégulière, les Merengue n’ont pu lutter et mettent fin à leur série de trois victoires consécutives. Ils s’inclinent logiquement 2-1. A l’inverse, les hommes de Marcelino ont montré de très belles choses. Ils ont su se créer des situations par de beaux mouvements, avec de la fluidité dans les transmissions et une certaine application dans tout ce qu’ils entreprenaient. Et c’est l’ancien joueur du PSG, Guedes, qui marquait le premier but de la rencontre sur une frappe à l’entrée de la surface (1-0, 35e). Kondogbia (38e), Soler (53e, 74e) et Rodrigo (61e) auraient pu aggraver la marque. Finalement, ce deuxième but arrivait. Il fallait attendre les dix dernières minutes pour voir Garay jaillir sur corner (2-0, 84e). Benzema réduisait le score en fin de rencontre (2-1, 90+3e). Malgré une possession largement à son avantage, le Real n’a pas vraiment rassuré. Souvent bien gêné par une très belle équipe en face. Valence revient à la cinquième place. La Maison Blanche, elle, est troisième à cinq longueurs de l’Atletico et à treize du Barça.

Les résultats de la 30e journée de Liga

Atletico 2-0 Gérone
Espanyol 1-1 Getafe
Villarreal 4-4 FC Barcelone
Athletic Bilbao 3-2 Levante
Eibar 2-1 Rayo Vallecano
Huesca 3-3 Celta Vigo
Valence 2-1 Real Madrid
Jeudi
FC Séville – Alavés (20h30)
Leganés – Real Valladolid (20h30)
Real Sociedad – Betis (21h30)

Serie A

Kalidou Koulibaly

Empoli fait chuter Naples

Après deux victoires consécutives, le Napoli de Carlo Ancelotti avait pour mission d’aller prendre trois points sur la pelouse d’un relégable, Empoli. C’est raté. Ancelotti avait fait tourner, avec les titularisations d’Ounas et Younes entre autres, mais les buts de Farias (28e) et Di Lorenzo (53e) ont contrecaré les plans napolitains. Malgré un but exceptionnel de Zielinski, sur une frappe de loin en pleine lucarne (44e), Naples laisse ainsi la Juve s’envoler à 18 points. Les coéquipiers de Cristiano Ronaldo devraient sans nul doute être une nouvelle fois sacrés champions d’Italie ces prochaines semaines. Empoli, qui s’offre un succès de prestige, signe de son côté la très bonne opération et sort de la zone rouge en attendant le résultat de Bologne.

Les résultats de la 30e journée de Serie A

Milan 1-1 Udinese
Cagliari 0-2 Juventus
Empoli 2-1 Naples
AS Rome 2-2 Fiorentina
Torino 2-1 Sampdoria
Frosinone 3-2 Parme
Genoa 0-4 Inter
SPAL 1-0 Lazio

Jeudi
Sassuolo – Chievo (19h)
Atalanta – Bologne (21h)

Coupe d’Allemagne

Bayern

Le Bayern se qualifie au terme d’un match fou !

Décidément, la bande à Kovac aime jouer à se faire très peur. Contre Heidenheim, modeste pensionnaire de deuxième division, les Munichois sont passés par toutes les émotions. Et très près de la correctionnelle. D’abord, ils ont ouvert le score par l’intermédiaire de Goretza (1-0, 12e). Dans la foulée, Sule était expulsé (15e). Les visiteurs renversaient alors complètement la situation grâce à Glatzel (1-1, 26e) et Schnatterer (1-2, 39e). Et puis, après la pause, le scénario basculait de nouveau. En deux minutes, Muller (2-2, 53e) et Lewandowki (3-2, 55e), entré à la pause, remettaient leur équipe sur de bons rails. Gnabry faisait le break (4-2, 65e)… Jusqu’à ce qu’une fois de plus, Heidenheim revienne dans le match ! Glatzel s’offrait un doublé (4-3, 74e) puis un triplé sur penalty (4-4, 77e). Finalement, le serial-buteur polonais du Bayern sonnait le glas des espoirs adverses, lui aussi sur un coup de pied de réparation (5-4, 84e). A 10 pendant une bonne partie du match, le Bayern se qualifie pour les demi-finales de la Coupe d’Allemagne (5-4).

Les résultats des quarts de finale de Coupe d’Allemagne

Augsbourg 1-2 RB Leipzig
Paderborn 07 0-2 Hambourg
Bayern 5-4 Heidenheim
Schalke 04 0-2 Werder Brême

France

PSG

Le PSG se qualifie pour la finale de la Coupe de France

Après avoir perdu « sa » Coupe de la Ligue et s’être fait sortir de la Ligue des champions d’une triste manière, le PSG avait bien l’intention de défendre cette Coupe de France qu’il domine sans partage depuis maintenant quatre années. C’est chose faite. Au terme d’un match particulier, pas franchement emballant malgré trois buts et un arbitrage déroutant, les hommes de Tuchel ont dicté leur loi face à des Nantais réduits à dix après l’heure de jeu (3-0). Malgré un onze de départ assez largement remanié, les Parisiens ont pris d’entrée le contrôle du ballon, et du jeu. Après quelques alertes signées Marquinhos ou Bernat, le champion de France en titre a logiquement fait plier son adversaire du soir…