Le Real Madrid remporte la Ligue des champions en battant Liverpool

Le Real Madrid remporte la Ligue des champions en battant Liverpool

Le Real Madrid a remporté la quatorzième Ligue des champions de son histoire en battant Liverpool 1-0 ce samedi au Stade de France.

Largement dominé par Liverpool, le Real Madrid a achevé, samedi, un parcours incroyable en Ligue des champions en s’imposant face aux Reds au Stade de France (1-0).

La soirée sur la plaine Saint-Denis s’est étirée jusque tard dans la nuit, et il aura fallu attendre longtemps avant de connaître l’identité du nouveau champion d’Europe. Au terme d’une finale de Ligue des champions, samedi 28 mai, qui a démarré avec 36 minutes de retard en raison de mouvements de foule à l’entrée du stade de France, c’est le Real Madrid qui s’est imposé face à Liverpool (1-0) et a décroché la quatorzième C1 de son histoire. Dominés pendant toute la rencontre, les Merengues ont su faire le dos rond et piquer quand il le fallait par Vinicius à l’heure de jeu (60e).

Comment pouvait-il en être autrement ? Après avoir réalisé l’un des parcours les plus renversants de l’histoire de la Ligue des champions, en éliminant sur le fil le Paris Saint-Germain, Chelsea et Manchester City, le Real Madrid pouvait-il réellement laisser passer l’occasion de remporter cette finale ? Cette fois, les joueurs de Carlo Ancelotti n’ont pas eu à passer par de folles émotions mais en ont tout de même fait vivre d’intenses à leurs 20 000 supporters présents dans le stade.

Courtois a dégoûté les Reds

Comme face à Paris, comme face à Manchester City, le Real a donc subi. Mais a tenu bon. Même quand il a été poussé dans ses tout derniers retranchements, pendant cinq longues minutes au cours desquelles les Reds ont poussé, à partir du premier quart d’heure. Le rythme est alors monté d’un cran et Liverpool s’est procuré cinq situations chaudes en l’espace de cinq minutes. Dont une reprise de Mohamed Salah (16e) et une de Sadio Mané (21e), toutes deux repoussées par un infranchissable Thibaut Courtois.

Quand le Real Madrid n’est pas aidé par la providence, comme lors de ses tours précédents, il peut compter sur le gardien belge, peut-être le meilleur portier du monde aujourd’hui et sans doute l’homme du match samedi soir. Après l’ouverture du score du Real, Courtois a écœuré les attaquants de Liverpool, dont Diogo Jota (80e) et surtout Mohamed Salah (64e, 69e, 82e) sur des arrêts de très grande classe. Avec ses 5 Ligue des champions au compteur, Karim Benzema se rapproche du Ballon d’or.