Le Top 10 des meilleurs défenseurs d’Europe cette saison

Le Top 10 des meilleurs défenseurs d'Europe cette saison

A l’image de leurs prestations, les stats des défenseurs sont souvent moins rutilantes que celles des joueurs offensifs.

Elles sont pourtant tout aussi importantes. A l’aide de l’index de notre fournisseur statistiques Opta*, nous sommes allés chercher les dix défenseurs les plus impressionnants dans les chiffres à travers les cinq grands championnats européens cette saison.

DEFENSEURS CENTRAUX

Virgil van Dijk – 28 ans – Liverpool

Le vice-Ballon d’Or 2019 reste le défenseur central n°1 des 5 grands championnats européens. Lui qui n’a manqué aucune des 2610 minutes jouées en Premier League cette saison est toujours impérial dans les duels (75% de succès), notamment dans les airs, et impeccable dans ses interventions (une faute tous les 3 matches). Et avec ses 4 buts – tous inscrits de la tête – il compte parmi les meilleurs buteurs à son poste. What else ?

Francesco Acerbi – 32 ans – Lazio

Patron de l’actuelle meilleure défense de Serie A (24 buts pris), Francesco Acerbi est considéré comme l’un des plus solides à son poste en Italie, qui sait de quoi elle parle. Ses stats en attestent : 90% de passes réussies, 70% de duels gagnés et seulement 4 dribbles subis en 24 matches de championnat. L’international azzurro, qui a vaincu un cancer révélé en 2013, est un roc. Sur le terrain comme en dehors.

David Alaba – 27 ans – Bayern Munich

A la suite du départ de Mats Hummels puis de la blessure de Niklas Süle, le polyvalent Autrichien a été installé en défense centrale au Bayern en octobre. La roue de secours est devenue rouage essentiel, lui qui effectue 87 passes par match – record chez les défenseurs du Top 5 européen – et récupère en moyenne 8 ballons. Un nouveau rôle qu’il pourrait occuper à plein temps avec l’éclosion d’Alphonso Davies comme latéral gauche (voir plus bas).

Stefan de Vrij – 28 ans – Inter

Comme son club, Stefan de Vrij a brillé par sa solidité défensive dans la défense à 3 mise en place par Antonio Conte en début de saison. Et si des failles sont apparues depuis, laissant à la Lazio la meilleure défense et à la Juventus la tête du championnat, le Néerlandais reste une satisfaction. Propre dans ses passes (92% de réussite), à la récupération (5 par match), il peut aussi faire la différence (2 buts et 3 passes décisives).

Thiago Silva – 35 ans – PSG

Si Paris est en tête au nombre de clean sheets rendues dans le Top 5 européen 2019/20 (14), c’est en partie grâce à son capitaine. Ses qualités de relance ne sont plus à prouver (95% de passes réussies – meilleur ratio parmi ses pairs), et le Brésilien n’a commis que 9 fautes en 21 matches. Avec 68% de duels gagnés, il est proche des meilleurs et de ses standards d’autrefois, quand il tournait autour des 75% d’un Virgil van Dijk par exemple.

DEFENSEURS LATERAUX

Daniel Carvajal – 28 ans – Real Madrid

Aux côtés de Varane, Ramos, Marcelo et/ou Mendy, il compose la défense la moins perméable des 5 grands championnats cette saison (19 buts encaissés). Offensivement, aucun défenseur n’a donné plus de passes décisives que l’international espagnol en Liga 2019/20 (5). Cette saison, Dani Carvajal sait à la fois se montrer percutant (10 duels par match) et propre dans ses interventions (71% de tacles réussis).

Alphonso Davies – 19 ans – Bayern Munich

Il n’aura fallu que quelques mois à Alphonso Davies pour s’imposer comme le latéral gauche titulaire du Bayern. Le tout alors qu’il n’a que 19 ans, qu’il était encore inconnu en Europe avant 2019 et qu’il est ailier de formation. Pourtant, son profil alliant vitesse et percussion (14 duels par match, record à son poste) ne lui sert pas qu’à se montrer décisif (1 but, 4 passes). Il sait aussi très bien défendre (7 ballons récupérés par match).

Andrew Robertson – 26 ans – Liverpool

Pourquoi lui plutôt que son partenaire en club Trent Alexander-Arnold ? Après tout, malgré ses 7 passes décisives, l’Ecossais, 2e, est loin derrière l’Anglais, qui domine outrageusement chez les défenseurs (12). Pourtant, en analysant les chiffres, « Robbo » fait tout (ou presque) mieux que son coéquipier, tant dans la précision des passes (83% v 76%), des centres (18% v 14%) et dans les duels (52% v 41%). La dure loi de l’index.

Benjamin Pavard – 23 ans – Bayern Munich

Raillé en début de saison pour des performances à l’image du démarrage catastrophique de son nouveau club, Benjamin Pavard a, comme souvent, fait taire les critiques. Installé au fil de la saison sur le flanc droit de la défense, le champion du monde fait parler sa qualité de centres (1/3 de réussite). Bien qu’il laisse une bonne partie du travail offensif à Serge Gnabry, qui évolue un cran au-dessus, il compte 2 buts et 3 passes décisives.

Yuri Berchiche – 30 ans – Athletic Bilbao

Simple doublure à Paris, Yuri Berchiche est parti retrouver une place de titulaire à Bilbao en 2018. Cette saison, il brille au sein de la 3e meilleure défense de Liga (23 buts pris). Sa grinta entrevue dans la capitale se confirme en chiffres, avec 10 duels par match, 3/4 de ses tacles réussis mais surtout 43 fautes subies – seuls 6 défenseurs en ont subi davantage. De quoi devancer les références du poste, Jordi Alba et Marcelo, dans l’index.

*algorithme permettant de noter la prestation des joueurs à partir de centaines de critères statistiques, avec pondération selon le poste